« Thrive »: un faux bon documentaire

Salut les gens.

Au sujet du documentaire Thrive, réalisé par, et c’est intéressant, James Foster Gamble, membre de la famille et de l’entreprise homonyme Procter&Gamble, 80 milliards en 2010. Une des plus grandes entreprises du monde, avec Nestlé ou Unilever.

Ci-contre: pour comprendre le sens de ce mot, voici le genre d’image qui sort quand on recherche thrive sur google images, hormis celles concernant directement le film:

Thrive signifie:
grandir vigoureusement, prospérer.

Prospérer définition:
s’enrichir, se développer, croître

Après l’avoir regardé, quelque-chose me chicanait sans savoir quoi. A part le mot « prospérer » qui ne me plaît pas, car contient « réussite », « enrichissement ». Ensuite j’ai revu un autre docu, le 3e volet de la série Zeitgeist pour observer comment son auteur approche son sujet, et là j’ai pigé.

Ce documentaire offre des observations authentiques et « alternatives » qui parlent à la curiosité et l’idéalisme pacifique de la plupart des gens tout en offrant un message consumériste sous-jacent. C’est du marketing pour vendre de l’immobilisme. Il utilise les codes actuels suggérant un éveil de la conscience qui se passe réellement en nous parlant de phénomènes passionnants, tout en véhiculant des informations contraires, le status quo du capitalisme. Une vraie hypocrisie. Ce n’est pas étonnant, quand on sait par qui est créé et financé ce projet. Une entreprise qui réalise un bénéfice annuel de 80 milliards de dollars tout en dégraissant quand cela optimise ses marges peut-elle remettre en cause le système qui lui a permis de « prospérer »?

Ci-contre: sur l’affiche du film, un œil qui voit enfin ou un œil qui vous épie?

Enoncer du vrai pour vendre du faux

Thrive montre plein de choses passionnantes mais le message, le fond, n’offre rien de nouveau et pire, il appelle sans le dire à persister dans la voie actuelle de consommation style US. C’est un cas classique de ce que Michéa nomme « la double pensée ». Il n’offre pas de solution concrète, ni même ne parle de comment changer la structure économique actuelle. Il montre les magouilles des banques dans le passé mais sans aller plus loin, sans les mettre en perspective avec la situation actuelle. Il ne dit pas non plus que ceux qui ont les rennes du pouvoir ne vont pas les lâcher comme ça. Il est facile de dire « Il faudrait que » et « Si nous faisions ça ». Les doux rêves ne changent rien.

J’ai lu que ce docu serait une sorte de « Zeitgeist 2.0 ». Voilà une façon discrète de suggérer que ce dernier est une version obsolète. Pas que je sois d’accord avec tout ce qui est dit dans Zeitgeist, mais son auteur Peter Joseph, autodidacte auto-financé, me semble mû par de bien plus sincères et altruistes motivations, même si lui aussi peut dériver vers des croyances plus personnelles que générales.

Un constat sans applications pratiques

Quelques arguments:
• Dans Thrive, ils passent en revue une série de sujet sans les relier, à part qu’ils y trouvent la forme de tore. C’est joli, cela démontre que les cycles de la vie ont une forme géométrique. Mais que fait-on de cette info? Tores, cercles, spirales, OK, et après? C’est un constat sans applications pratiques.

• La multiplicité des sujets abordés est intéressante mais ils en tirent une conclusion qui me semble fausse: que tous les problèmes de notre planète sont liés à l’accès à l’énergie. Alors que c’est précisément l’émergence de la production d’énergie en masse qui a entraîné l’industrie, la mécanisation de l’agriculture, la production de produits toxiques, le commerce mondialisé, etc… Et puis l’humanité s’est passé d’énergie pendant des millénaires. De plus, énergie dite « libre » peut potentiellement devenir dangereuse, suivant comment on l’utilise: fabrication d’armes, etc… Je me suis fait atomiser par un rayon laser, mince alors, mais c’était de l’énergie libre, ouaiiiiis super.

• La mise en scène est très « américaine ». Musique triste quand on aborde le sujet de la pauvreté, ton condescendant. Pas très fin tout ça.

Les riches vont-ils, dans un geste spontané,
nous donner leurs sous?

• Et enfin, quelles solutions offrent-ils à la fin? Que si les plus grandes fortunes du monde donnaient la moitié de ce qu’ils ont… Ah bien. Vont-t-il le faire? Va-t-on aller sonner à la porte de la Fed et leur demander 500 milliards (chiffre au hasard)? Argent qu’ils n’ont jamais eu et qui n’existe pas d’ailleurs. Et des sous pour quoi faire? Augmenter notre parc de voitures? Pour les pays pauvres, on peut facilement imaginer les améliorations, encore faut-il que l’image de la modernité ne prenne le pas sur les besoins essentiels. Car on observe que dans un pays où l’on arrive à peine à se nourrir, les jeunes se paient des téléphones portables, dont la valeur pourrait nourrir la famille durant un bon moment.

Au final, ce film est terriblement superficiel et il ne permet pas d’initier un changement profond et réel, malgré le fait qu’il affiche des intentions louables. Il est comme une discussion entre idéalistes qui refont le monde en mots. Quand tout a été dit, rien n’a été fait. Ce film ressemble affreusement à du marketing déguisé, pas pour vendre quelque-chose de précis, mais pour contenir son audience dans cet état de « refaisons le monde en mots » Ouaiiiis super le monde est sauvé. De plus, j’y vois 2 messages sous-jacents: « Energie en abondance » et « ayons tout ce que l’on veut »:

– Energie en abondance (libre), pour pouvoir en dépenser autant que l’on veut. C’est l’esprit du toujours plus, fabriquer plein de véhicules (à l’énergie électrique et gratuite certes) mais en quantité, ce qui persiste dans la voie de surproduction et exploitation des ressources. Car il faut les fabriquer, ces voitures. Même mûes par de l’énergie gratuite.
– Ayons tout ce que l’on veut. « Si nous avions plein d’argent, nous serions tous heureux ». Avoir de l’énergie en abondance et pouvoir se payer tous nos désir, n’est-ce pas Babylone? N’est-ce pas l’éloge de l’ego?  C’est l’esprit american dream, qui n’est en somme que l’éloge du consumérisme. George Carlin dit d’ailleurs qu’il faut que ce soit un rêve pour que l’on se laisse bercer sans réagir. Il suffit parfois de bien lire les mots et connaître leur définition pour comprendre leurs messages cachés.

Au sujet du film, article en anglais de Charles Eisenstein.

Mise à jour du samedi 19 mai 2012: On dirait que la prospérité est un concept qui sera un peu exclusif. Elle sera pour lui mais pas pour ses employés car: « Procter & Gamble restructure: des dizaines de postes risquent d’être supprimés à Genève«  et au total 5700 postes d’ici 2013. Ça c’est de la prospérité.

Mise à jour avril 2016: Procter & Gamble vire une employée enceinte car elle n’a pas l’allure « parfaite ».


Remarque pour les commentaires:
– Inutile de m’envoyer des tartines de 10’000 signes qui me disent. « Imagine que des millions de gens faisaient ci ou ça… » car c’est exactement les propos tenus dans le film et que cela n’est au mieux que douce rêverie, et au pire manœuvre déguisée. Il est facile de se faire mousser dans ce bel humanisme qui ne change rien dans le monde concret. Des idéaux oui, mais avec un sens critique, avec l’énergie de l’examen, de la mise en pratique.
J’ai moi aussi été jeune et m’attachais plus aux idées qu’à l’exigence nécessaire pour dépasser l’immobilisme de la pensée. Mais ça, seul le temps et une attitude intérieure de doute et de questionnement nous le donne. « Le vrai, c’est qu’il ne faut jamais croire, et il faut examiner toujours » écrivait Alain.

Publicités

99 réflexions sur “« Thrive »: un faux bon documentaire

  1. Bonjour,

    « un message consumériste sous jacent  »

    Si je suis votre raisonnement, l’énergie libre ne serait pas une bonne chose, elle serait une incitation à plus de consommation ?
    L’énergie serait donc réservée aux pays riches, autrement dit, mieux vaut conserver une énergie sale et dangereuse réservée aux riches qu’une énergie propre qui profite à tout le monde.
    Cet auto centrisme est proprement scandaleux.
    Produire des biens de consommation n’est pas forcément négatif à partir du moment ou on sait les recycler tout en recyclant les déchets lors de leur production afin de préserver l’éco système.

    1. Hello.
      Du tout du tout. Je dis juste que ce documentaire utilise un objet (énergie libre) pour cautionner une structure (liberté de consommation). C’est la structure, cette façon de penser qui est néfaste, pas l’énergie libre. Il est important de discerner la forme (contenu) du fond (structure) pour décoder les informations qui nous arrivent. Une forme écolo mais dans une structure de marché libre, c’est toujours du marché libre. Car c’est la structure qui façonne notre monde.
      C’est la méthode utilisée par ceux qui veulent maintenir un status quo: on dit et montre des choses nouvelles et alternatives (tout le monde applaudit) mais pour faire passer le message qui les maintient en vie (on fait grise mine).

      Produire des biens doit impérativement tenir compte des limites des ressources terrestres. Ce qui n’est pas possible dans un marché de libre concurrence. Nous nous laissons facilement appâter par tous ces objets que l’on nous fait miroiter. Mais oui, produire des biens de bonne nécessité, dont la conception englobe leur utilisation à long terme et leur recyclage intégral.

      1. Prospérer veut dire en terme général évoluer en bien, E10 si tu veut jouer sur les mots sache déjà que quand James Foster Gamble parle de « prospérer », terme que tu à réduit comme « s’enrichir », il parle à la 1ere personne du pluriel « nous » au sens universel :-Afin que l’humanité puisse prospérer (s’enrichir si tu préfère). Je ne vois pas de mal à proposer des solutions afin que l’humanité s’enrichisse.
        S’enrichir n’est pas forcément un terme qui se rapporte à l’argent…

        Tout homme à droit de remettre en cause et critiquer le système même si il lui à permis de prospérer, dans se cas s’enrichir pour des causes humanitaires.

        James Foster Gamble ne montre pas dans son documentaire les perspectives avec la situation actuelle ?
        Les magouilles censuré des élites bancaires « Augmentation des réserves en argents » ne sont elles pas la cause des problèmes à quoi est du le documentaire ?

        « Il ne dit pas non plus que ceux qui ont les rennes du pouvoir ne vont pas les lâcher comme ça »..
        Le documentaire à pour but d’informer la population de cette scandaleuse situation, du moment que les gents en sont conscients et qu’ils ont encore la capacité d’être touché, certains s’informeront et feront passer le message, ils se renseigneront sur l’énergie libre, et cesseront d’enrichir la société de consommation donc les banques.

        « Les doux rêves ne changent rien »..
        Et si personne agit, tu crois que sa va changer quelque chose ?

        « Tores, cercles, spirales, OK, et après? C’est un constat sans applications pratiques. »
        C’est juste le système universel qui permettrait d’alimenter le monde entier en énergie, de mettre fin au marché du pétrole donc contribuer à la défense contre la pollution.

        « De plus, énergie dite « libre » peut potentiellement devenir dangereuse, suivant comment on l’utilise: fabrication d’armes, etc… Je me suis fait atomiser par un rayon laser, mince alors, mais c’était de l’énergie libre, ouaiiiiis super.  »
        Cette phrase m’a fait comprendre que je suis entrain de m’adresser à un homme qui n’a rien compris :
        -L’homme à déja la capacité de détruire 20 fois le monde si il le désire et tu croix vraiment que l’hypothèse de fabrication d’arme à base d’énergie libre est importante ?
        La connaissance et l’exploitation de l’énergie libre existe depuis déjà longtemps alors crois tu que les fabricants d’armes n’ont jamais expérimenté le sujet ?

        « Energie en abondance (libre), pour pouvoir en dépenser autant que l’on veut. C’est l’esprit du toujours plus, fabriquer plein de véhicules (à l’énergie électrique et gratuite certes) mais en quantité, ce qui persiste dans la voie de surproduction et exploitation des ressources. Car il faut les fabriquer, ces voitures. Même mûes par de l’énergie gratuite. »
        La 2 solution s’offrent à nous :1-On en reste la et on abandonne le principe d’énergie libre continuant a enrichir les producteurs de pétroles, à polluer et surtout à laissé toute les familles en manque d’énergie mourir de faim et de soif..
        2-l’énergie libre est exploité au gré de tous, stop pollution, aide aux familles démunies en énergie, gros progrès scientifiques permettant peut-être au final de voyagé dans la courbe espace temps qu’avait décrit Albert Einstein.

        « Avoir de l’énergie en abondance et pouvoir se payer tous nos désir, n’est-ce pas Babylone? »
        Avoir de l’énergie en abondance ne veut pas dire pour autant pouvoir se payer tous nos désir mais assuré les besoins physiologiques des gents.
        Se n’est pas promouvoir babylon que de chercher des solution pour aider les gents..

  2. E10, n’oublie jamais la problématique fondamentale de l’économie: arbitrer entre des désirs illimités et des ressources limitées. Si l’énergie devient omniprésente, alors elle n’a plus de coût et l’on enlève un sacré pilier qu’est l’énergie à l’économie. Et cela rebat les cartes, à réfléchir

    1. Merci pour ce commentaire.
      Bien vu. Le mot « arbitrer » peut être mal compris. Disons que l’économie considère que la rareté engendre la valeur. De ce fait, et c’est bien observé, une énergie quasi-gratuite n’est plus moyen de créer des richesses. Sauf si cette énergie est concentrée dans une seule main peut-être?

  3. je trouve que thrive est un peu tiède en effet,il y a bien plus de choses à dire dans les détails pour que le message ai un aboutissement plus dans le concret…(mais c’est toujours mieux que rien les 60 huitard ont la tête dans le guidons depuis si longtemps que la « masse »‘ a énormément de retard culturellement).
    il existe tellement de manières de faire de l’énergie radiante,energie du vide,au point zéro,résonnante.bref…
    l’édition félix (des livres jaune) avait vendu un excellent documentaire visuel relatant le livre coucou c’est Tesla.

  4. Bah en même temps il dit vers le début du film :
    « … J’ai grandi dans un monde de privilèges et de pouvoir.
    J’ai suivi des cours dans des écoles privées d’élite, puis à l’Université de Princeton.
    En tant que descendant direct de Procter & Gamble, j’ai été conditionné pour être un meneur de l’établissement et j’ai choisi une voie différente. »

    Il ne s’en cache pas, il faut savoir faire le tri et remettre chaque responsabilité à sa place.

    1. Qu’il ne s’en cache pas est justement ce qui rend le projet hypocrite. Il dit venir d’un monde de privilège (houuu le méchant riche) pour ensuite aller voir ailleurs vers d’autres cieux (haaa le gentil qui prend conscience), vers plus d’humanité avec des théories creuses qui ne changent rien (ha mince il est toujours le méchant riche.

  5. Une chose est sûre, j’ai compris pas mal de choses en regardent ce film. Quelque soit le but réel de son auteur, toute personne douée de bon sens saura tirer profit des informations qu’elle aura reçu…Le plus important n’est pas qu’il apportent des solutions mais que nous ayons pris conscience de certaines « vérités ».

    1. complètement d’accord!!! ce film nous met….beaucoup de très très bonne réflexions…..et c’est déjà énorme de savoir la vérité!!!!

    2. Moi je trouve ce les informations données, sont pertinentes, et ouvre la compréhension. à chacun d’en faire ce qu’il veut ou peut…

  6. Exact Hash, un peu comme ce site où nous commentons justement, qui nous aide à prendre conscience et sortir la tête de la mangeoire…

    En même temps, je n’aurais alors pas intérêt à vous raconter les origines de ma famille mais avec le nom peut-être pourriez-vous rapidement comprendre, dont je me suis éloignée en refusant de continuer dans les manipulations et violences habituelles de notre clan. Maintenant ça s’est un peu calmé, je reprends un peu contact, mais la distance reste de mise !
    Je fais ma vie tranquille, je n’ai plus le sou certes, mais j’ai ma dignité et pourtant je tente à mon niveau désormais de laisser quelques mots ici et là pour aider mon prochain à regarder les réalités de ce monde en face.

    J’ose croire que nous, enfants des ancêtres et actuels maîtres du monde, grâce à la connaissance de l’intérieur du fonctionnement de ces familles-là, puissions transmettre un peu du discernement nécessaire aux populations pour ne plus laisser régner en maître l’oppression et l’aveuglement de diversion.

  7. Au fait, je suis la même personne qui avait posté avec le pseudo « de Oliveira », j’ai mis mon prénom cette fois sans réfléchir sur le coup.

    Belle soirée.

  8. E10 je trouve ton scepticisme extrêmement péremptoire. Ton argument sur l’origine Gamble du producteur Foster Gamble est pernicieux à mon sens. Alors selon toi, on ne pourrait pas venir d’un monde et s’en éloigner, venir d’un monde et le rejeter, venir d’un monde et rejoindre un autre? Est-ce que tu vois les choses du même point de vue pour les autres minorités? Il y aurait la « race des salauds », et la « race des mecs bien »? On ne pourrait rien faire qui puisse effacer ses origines, on ne pourrait rien faire pour se racheter? Ne crois-tu pas à la rédemption au sens laïque du terme? Que penser de ce raisonnement, alors que tu prônes un monde plus juste, en maintenant fermement les principes ségrégatifs qui ont fait les choux blancs de ceux que tu fustiges? Le film Thrive est bien loin d’être parfait, c’est certain. Il est plein de contradictions et n’explore pas tout le problème. Mais je ne suis pas d’accord quand tu dis qu’il ne propose rien. Ou alors tu ne l’as regardé qu’en lisant un livre en même temps! Les solutions sont simples et décevantes : tout réside dans le peu de pouvoir d’achat qu’il nous reste encore. Ceux qui cherchent d’autres voies se trompent fortement. Le système ne changera qu’en changeant nos modes de consommation: c’est triste mais c’est pourtant vrai. Toute ton interprétation du film est entièrement négative, et tu n’en as compris qu’un quart je pense. Tu sembles dire que le film propose que les riches donnent la moitié de ce qu’ils possèdent : où es tu allé chercher ça??? Quant à « Thrive » qui voudrait dire « réussir, prospérer », termes négatifs à ton idée, sache qu’il veut aussi dire « s’émanciper », « prendre plaisir à faire »… Et quel mal y a t il à réussir et prospérer? Thrive est imparfait et parfois un peu fantaisiste, mais il propose des choses. Contrairement à toi, il me semble dans cet article, qui te délectes de critique sans rien proposer. Personnellement, j’en ai assez de l’attitude des gens qui critiquent et passent leur temps à vouloir débusquer du « pourri » dans tout ce qu’ils voient et entendent, de façon stérile. Prends plus de temps à essayer de voir ce qui peut marcher dans les idées des autres, au lieu de les casser pour jouer avec les morceaux. Le monde a besoin de positivité et de collaboration. Prendre le peine d’ écrire tout un blog pour critiquer une initiative de cette ampleur, qui prône quand même la non-violence, la non-violation et la non-participation aux rouages du système actuel, c’est oublier dans quel camp tu es. Dans quel camp tu es?

    1. Je remarque que parfois, ceux qui m’interrogent ont un mental qui tricote quinze couches d’idées autour d’une seule.
      – Je n’affirme à aucun moment que l’on ne peut pas changer. Je souligne une réalité familiale, je n’en tire aucune conclusion définitive.
      – J’ai peut-être tort, mais un riche qui critique le système qui l’a enrichi est soit un « repenti », soit un faux-repenti, utilisant cette malice pour nous faire miroiter des idéaux intangibles et ainsi maintenir le status quo. Sur internet, impossible de trouver une info précise sur Foster Gamble. Qui il est, où il travaille, nada. A part une page LinkedIn qui ressemble à un communiqué de presse. En tout cas, son docu est autofinancé, donc avec des sous. Familiaux probablement.
      – « Si les riches donnaient une petite partie de leur fortune… » C’est tiré de Thrive, je n’invente rien. Et c’est une idée des plus naïves. Comme celle que les riches créent beaucoup d’emplois.
      – Je ne suis dans aucun camp, en tout cas pas dans celui qui juge les autres en les accusant d’être jugeants.

    2. Merci pour ces quelques mots! Je suis tout a fait d’accord. La personne qui a ecrit ce blog me fait penser a ces gens qui ne seront jamais satisfaits, les « oui mais »; peu importe la qualite de ce qui est produit, ces gens vont toujours trouver quelque chose de negatif a dire. Je trouve que, jusque dans le titre, cet article me fait penser a ces gens qui s’ecoute parler en pensant qu’ils sont tellement geniaux alors qu’en realite ils ne font que plomber l’ambiance. je pourrais en mettre des pages mais mon temps n’en a deja ete que trop perdu sur cette page aux saveurs ameres…

      1. – Détrompez-vous. Au contraire, je cherche le vrai, et la beauté est dans la vérité.
        – Exprimer ce que j’observe (je ne dis jamais que je détiens la vérité) n’implique nullement que je m’attribue quelconque qualité. Vous portez des jugements sur une personne que vous ne connaissez pas. Voilà qui « plombe l’ambiance ».

  9. A titre personnel, je ne vois pas le soi-disant message subliminale dans ce doc. Je me fiche de savoir qui il est et d’où il vient s’il m’a appris des choses que je ne savais pas et s’il ne m’impose rien. Après je pense pouvoir prendre suffisamment de recul pour me faire mon propre avis. Même si tu n’es pas d’accord avec ses théories au moins il propose des pistes, et pour ma part je pense que c’est beaucoup plus productifs de pouvoir débattre d’une idée plutôt que de la regarder avec des préjugés et de la condamner sans lui laisser aucune chance.

    1. Pour décrypter une message caché derrière un autre, il faut dépasser la bien-pensance ou le positivisme. Dépasser ce que l’on croit savoir. « Je ne vois pas donc il n’y a pas » ne vous mènera pas bien loin dans la vie. Ce n’est pas penser, c’est s’étouffer de ses propres croyances. Et ce qu’on voit chez les autres est souvent ce que l’on a chez soi.
      « Réfléchir, c’est nier ce que l’on croit.
      Qui se contente de sa pensée ne pense plus rien.
      Penser, c’est dire non.
      Le vrai, c’est qu’il ne faut jamais croire, et il faut examiner toujours. » Alain

      1. « et ce qu’on voit chez les autres est souvent ce que l’on a chez soi » medite bien sur cette phrase et du coup sur ton sceptissisme.

      2. Si je décris une banane, suis-je une banane?
        La phrase « Ce que l’on voit chez les autres… » décrit mal un phénomène plus subtil que ça. Ce n’est pas un règle absolue. D’où le mot « souvent », et pas « toujours ».

  10. Je trouve ce documentaire très intéressant. Il nous démontre clairement que nous sommes dominés comme des pantins…quelques grosses têtes s’amusent à faire la pluie et le beau temps. Est-ce que ce documentaire apporte des solutions? Peut- être pas et ce n’est pas le but non plus. Je pense qu’il nous pousse à avoir une prise de conscience par rapport à tous les actes que nous posons de: consommation, alimentation,internet, médical,etc. Ce n’est quand même pas possible qu’en 2014, certaines populations n’ont pas d’ eau potable, pas de vaccins et d’autres dépensent en 1 heures ce que certains ne pourront jamais gagner dans une vie…il y a quand même un problème, non?! Sans vouloir être paranoïaque, mais ce documentaire parle de la théorie du complot…on se croirait dans une partie de jeu « touché-coulé ».
    ***pour info,suite à certaines recherches , il en résulte que les personnes qui ont réalisé ce reportage appartiennent a la SCIENTOLOGIE

  11. Ce documentaire relie des faits que j’ai moi même constaté dans mes études de médecines que j’ai abandonné alors que je suis maintenant en 4ème année à l’université de Rouen dans le 76 pour m’intéresser à la médecine chinoise. En effet suivre l’argent est le meilleurs moyen de comprendre sur quoi se baser.
    Comme ils le disent dans ce commentaire : Royal Rife est un des exemples pour le traitement du cancer mais je vous invite je vous en pris à vous informer d’urgence sur tout un tas d’autres choses dans le domaine de la santé : traitement des cancer, SIDA, maladie de Crohn, Diabète, Hypertension artériel traité par l’huile de Cannabis, plante interdite sous le gouvernement Nikson ancien de la FDA. L’aspartam qui est un véritable poison et qui se cache aujourd’hui sur les emballages alimentaires sous près de 43 nom différents dont arome naturel !
    Voici des nom à consulter absolument et vite !
    Royal Rife
    Antoine Prioré
    Corinne Gouget
    Ryde Geerd Hamer

    Autre documentaire surprenant qui montre un certain contrôle de l’éducation et même de l’histoire : La révélation des pyramides YouTube.

    1. Absolument d’accord sur la véracité des observations données dans « Thrive ». Le but de mon article est de dénoncer leur utilisation à des fins contraires à leur message.
      Il y a aussi le Dr Gernez, décédé réçemment qui avait trouvé comment soigner jusqu’à 97% des patient atteints de cancer et autres maladies graves, dont il a trouvé une source commune.
      http://www.gernez.asso.fr/#/cancer/3931909

      1. Mouaif, c’est une critique très subjective et basée sur un point de vue très personnel, au sujet de ce docu qui n’est peut-être pas parfait, qui joue sur le sensationnel, mais qui ne mérite pas à mon sens d’être démolli de pareille manière.
        Ne vous laissez pas influencer par quoi ou qui que ce soit (y-compris moi) quand il s’agit d’appréhender un sujet. Adopter le point de vue d’un autre, c’est abdiquer sur sa propre capacité à évaluer les choses.

      2. Heu, je ne peux m’empêcher une remarque… La Révélation des Pyramides est un documentaire qui est fondé sur une rhétorique de la PERSUASION (et non de la conviction) qui joue sur un montage avec suspense etc et qui déjà dans sa forme est hyper suspect (2 min de visionnage le montre) ; et sur le fond, ben je me suis vraiment rendue compte où ils voulaient en venir à la fin… et le but sensationnaliste (et non pas informatif) m’a été confirmée…. ce doc m’a passionnée meme si malheureusement tout ce qu’il dit ou presque est faux…. il suffit de multiplier les sources et comparer. grosse déception mais évidemment on a envie de ce sensationnalisme, c’est pour ça que ça fait du fric.

  12. C’est sûr quand on propose une énergie libre et accessible à tout le monde ça bouscule nos habitudes et on est tellement habitués en tant que petits soldats d’un système conformiste qui nous a même éduqué pour nous auto censurer , oh mon Dieu on travaillerai moins car on aurait plus la facture de l’énergie qui représente plus d’un quart de notre budget. Et quand on compte nos déplacements en voiture ou transports communs le pourcentage est non négligeable. Oui ont est prisonniers de ceux qui détiennent l’énergie et ceux qui créent de l’argent imaginaire. Tant de personnes sur terre vivent sur de l’argent factice. La réalité c’est que tous les jours on a besoin de manger,nos déplacer, nous chauffer, nous vêtir alors Oui la société capitaliste (c’est à dire centralisée) est une société vampiresque et vampirisante ( pourquoi y a t-il tant de films sur les zombies? ou les vampires de nos jours?) elle doit être changée mais pas par la violence mais par la Conscience…une transition est en cours, elle paraît lente mais à échelle planétaire elle est rapide. De plus en plus de personnes ouvrent les yeux et se posent des questions sur le système dans lequel ils vivent actuellement car on possède encore en nous quelque chose qui nous pousse à nous dépasser, à créer du nouveau, à casser les barrières des « bien pensants ». La liberté est en nous tous il suffit d’écouter la voix intérieure, se reconnecter aux choses simples et non au paraître, cherchant désespérément à qu’on nous aime. Alors qu’il faut d’abord s’aimer soi même et s’accepter. La société nous a éduqué à nous contourner par divers artifices. Ce film est peut être un peu maladroit et adressé à un public américain mais il a le mérite de proposer une autre voie, à nous de la trouver. Il n’y a pas une seule et unique voie (autoritaire). Les voies sont diverses car il faut cultiver nos différences comme un atout (mais sans domination ni compétition) dans le respect de l’autre (communication non violente). On ne peut pas quitter une société hyper structurée pour une pareille. La prochaine société humaine sera multiforme et ne concentrera pas les pouvoirs …

    1. « La prochaine société humaine sera multiforme et ne concentrera pas les pouvoirs… »
      – Cette phrase témoigne des mêmes « défauts » du film: utopie, brassage de concepts sans désigner les causes réelles.
      Cela dit, c’est vrai que les aspects divers souligné dans le film peuvent provoquer un éveil de curiosité. Mais sans l’accompagner du réalisme pratique, ce ne sont que de doux songes.

  13. Ton cynisme est insupportable. 1- L’utopie n’est pas un défaut mais la représentation (plutot avant-gardiste) des valeurs humanistes de paix, de respect, de bonheur et d’harmonie au travers d’une réalité sociale, d’une société humaine idéale. Cette utopie est bien sur un rêve, un impossible, mais pas un défaut. Le rêve éveille l’espoir d’un changement et nous fait entrevoir l’impossible. « Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait ».
    2 – Ce doc n’a pas pour objectif de donner des solutions « clés en mains » pour résoudre le problème de notre société. Il apporte simplement des informations très intéressantes qui permettent d’ouvrir son esprit et de se construire un avis critique. Les causes du problème sont connues : l’accumulation et la concentration de richesse et de pouvoir non pas par « les riches » comme tu le dit mais par un très petit nombres d’élites hiérarchique, « une oligarchie institutionnelle » qui ne souhaite que son propre intérêt et qui est prêt pour cela a déclarer des guerres, a détruire la planète, a faire des nous des esclaves modernes. Ce sont les 85 connards qui possèdent plus que les 3,5 Milliards les plus pauvres. La solution, c’est que le peuple reprenne le pouvoir de la création monétaire. Nous devons en finir avec le capitalisme, qui brade des peuples entier pour quelques dollars de plus. L’humanité doit prendre conscience du pouvoir de l’argent et l’utiliser a bon escient. Ce n’est qu’alors, ensemble, que nous pourrons trouver des solutions, créer des institutions, inventer une nouvelle façon de redistribuer les richesses. Nous en sommes encore loin il me semble…

  14. La solution à tout celà est simple et difficile à appliquer à la fois., il faut que l’humanté tende justement vaire plus d’humanité, sortir du cercle infernal de la consammation et de l’attachement matériel… etre plus autonome dans sa manière de vivre. sortir du système n’est pas utopique mais à un coût, qui lui n’est pas monétaire, mais juste d’une volonté sans faille. Le chemin ne doit pas être seulement personnel, il doit aussi faire que l’on enlève ses oeillère pour aider et accompagner l’autre, car le changement viendras de là, aide toi, aide ton prochain, dans l’accompagnement réside la clé… Et bien évidement pour seulement il faut être dans le coeur, le faire dans la compassion et l’Amour, ce qui implique de ce reconnecter avec la Spiritualité… Et l’humanité a une sérieuse crise de Foi ces derniers temps… Quoi qu’il en soi, j’applique ce que je pense et ici écrit, et loins sans faux l’idée que c’est facile, depuis que je me suis Re Eveillé, j’ai pris des claques, déjà en regardant qu’elle personne j’ai pu être et en regardant plus loin autour…. Mais rien est perdu, il vas falloir aussi que chacun ce bouge et fasse l’effort d’être plu autonome, perso j’essai de cultiver tout ce que je mange (je fais de l’electro culture) ou sinon j’achete chez les petits producteurs locaux, et franchement je realise que celà me coute bien moins cher que d’aller à l’hyper… Je ne mange que fruits et legumes de saison, ce qui implique de avoir cuisiner (d’autant que je suis vegetarienne) un minimum, l’hyper je n’y vais qu’une fois toutes les 15 jours pour l’achat des basiques comme le papier wc et quelques produits comme brosse à dent dentigrice… Sel poivre… Bien que je vais bientot faire mes produits cosmetiques… Bref vivre ainsi c’est toatelement different mais possible et vraiment realisable pour un grand nombre, condition de vouloir se détacher de trop de materialisme, et c’est bien plus simple quand on a stoper la TV et reduit internet à quelques heures au besoin…

    En attendant je n’ai pas a cautionner ou non ce film, mais (ceux qui sont géobiologue me comprendrons..) Vue ce qu’il dégage comme onde et a comme couleur…. Bien ce n’est pas génial, manipulation manipulation quand il vous tiens… Ou comme le dit si bien un ami, encore bien plus calé que moi dans ce domaine « C’est le diable habillé en Blanc »….
    Ne perdez pas votre temps à débattre, sur le bien ou non fondé de ce film, et aprè lecture de ceci, fermé l’ordi, déconnecter vous et reconnectez vous à vous et sortez, appliquez ce changement que vous voulez voir dans la vrai vie et travailler au monde de demain, qui est déjà là à votre porte…

  15. Bonsoir, je souhaitais visionner ce document. En lisant E10 je me demande si je vais perdre mon temps à regarder encore de la manipulation. Merci E10 pour votre vigilance et objectivité éclairées. Je ressens que vous avez dépassé les bases élémentaires des premières recherches « de soi-disant rebelles » (qui en fin de compte voudraient profiter du système mais ne savent pas comment s’y prendre…) qui s’essoufflent rapidement dès l’apparition de versions différentes des versions des médias connus.Merci E10 pour votre constance quant à répondre aux diverses pensées qui sont souvent au début de leur prise de conscience et ne s’aperçoivent pas (encore) de l’ampleur de la manipulation qui existe depuis plus longtemps que l’on pourrait imaginer….des siècles… Bonnes recherches à tous et vérifiez toujours, doutez toujours.

  16. Bonjour à toutes et à tous. Je suis en train de découvrir un texte qui semble donner des applications concrètes, pratiques… : « wikistrike, un physicien en colère parle d’énergie libre », à lire pour qui veut et faites-vous votre idée.

  17. salut a toi.je viens de voir par hazard « thrive ».je connaissais « zeitgeist »,je trouve ces « docus » passionnants car il y a beaucoup de vérités dans ces films.mais je suis d’accord avec ton point de vu sur l’origine de tels projets et de leurs motivations réelles. un film qui te plaira : « only lovers left alive »

  18. Le peuple avance gentiment sans massacres, meutres et sans hypocrisie il n’y a qu’à constater ce qui s’est passé en Islande ( Révolution Islandaise )

  19. Bonsoir,
    Je me suis hasardé à lire votre commentaire avant de regarder ‘Thrive’. Force est de constater que j’en serais arrivé aux mêmes conclusions, brillamment écrites qui plus est. Sans faire le procès d’intention de Monsieur Gamble, ce documentaire reprend les sujets ‘accessibles à tous’, à savoir extraterrestres, énergie libre ou manipulations des masses mais ne propose aucune solution à ces constats.
    Pour des yeux avertis, il enfonce des portes ouvertes en dérivant parfois vers des théories insolites voire extravagantes –un beau montage 3D n’est pas suffisant pour expliquer scientifiquement les énergies libres ou quantiques.
    J’ai apprécié que vous citiez ‘Zeigeist’, qui est une œuvre clairement plus intéressante en plus d’esquisser quelques schémas et projets futuristes, à savoir une base de réflexions solides. Malgré tout, si ce documentaire peut permettre à certains de prendre conscience d’une réalité sociale et systémique, c’est déjà une avancée, cependant la seule vision de ce film est totalement insuffisante, ce n’est que l’un des nombreux codes qui peut permettre de décrypter le monde actuel.
    C’est mieux que rien.
    Quelques films qui pourraient vous intéresser : ‘The Children Of Men’ et ‘K-Pax’
    Bonne soirée.

  20. Bonjour

    « Les doux rêves ne changent rien. » Les rêves font vivre ! Chaque personne agit (parfois inconsciemment) dans sa vie dans le but d’approcher son rêve le plus profond. C’est un beau rêve qu’ils nous adressent accompagnée d’une belle morale altruiste. Et si vous ne trouvez pas ce rêve beau c’est que vous ne l’êtes pas ( .. altruiste. Je ne veux en rien faire référence à la beauté physique).

    Je pense qu’en tant qu’écrivain vous n’êtes pas le bien placé pour dire ça :

    « C’est joli, cela démontre que les cycles de la vie ont une forme géométrique. Mais que fait-on de cette info? Tores, cercles, spirales, OK, et après? C’est un constat sans applications pratiques. »

    Vous sous-estimez les effets que peuvent produire cette découverte. Les jeunes universitaires actuel sont la génération de l’avenir. Et nous sauront vous montrer que demain pourrait être meilleur. Vous dite que :

    « Ils en tirent une conclusion qui me semble fausse: que tous les problèmes de notre planète sont liés à l’accès à l’énergie … Et puis l’humanité s’est passé d’énergie pendant des millénaires. »

    Encore une fois votre argument n’en est pas un. L’humanité ne sait plus se passer d’énergie! Faites l’expérience sociale.. Demandez aux gens autour de vous lequel voudra arrêter de voyager, arrêter de vivre la nuit, et si j’ose dire, retourner dans le monde ou l’humanité se passait d’énergie.

    1. Je suis passé par votre stade, donc je comprends votre position.
      – La vie se passe dans le réel, pas dans les rêves. Le problême des rêves, des aspirations et autres espoirs est qu’ils nous emprisonnent dans ce qu’ils sont. C’est-à-dire rien de réel. Ils sont une source de motivation pour avancer dans notre vie mais ne sont pas en soi un lieu de changement. Que les aspirations nous guident et nous donnent de la force pour agir est vrai, mais ce que je vois dans ce documentaire est qu’ils entretiennent ce rêve, au lieu de nous aider à passer du rêve au réel, à l’action. Et quand ils passent à l’action comme on peut le voir voir sur leur site internet thrivemovement je crois, ce sont des réalisations entrepeneuriales indépendantes mais ancrées dans le moule capitaliste que ce docu tente de dénoncer. Une vrai hypocrisie.
      – Tores et Cie. Je ne crois pas que ce soit une découverte réçente, et surtout pas de la part du père Gamble. Il n’y a qu’à se renseigner sur les géométries sacrées vieilles de milliers d’années, savoir des anciens bâtisseurs, par exemple.
      – Energie. Votre vision s’arrête aux demandes consuméristes de l’humanité actuelle, dans son manque de vision (ou son incapacité à changer ses habitudes) vers un autre avenir.
      C’est comme si vous disiez: « Mais c’est un héroïnomane, demandez-lui d’arrêter de se droguer et vous verrez ». Alors? On laisse la planète rester dans son addiction? Ou on propose une autre voie pour sortir de la surexploitation des ressources dûe à ce consumérisme effréné?
      – Et enfin, quitter la surproduction d’énergie n’est un retour en arrière que dans l’esprit de celui qui a peur de quitter le monde qu’il connaît. Je vois une qualité de vie infiniment supérieure sans la frénésie des gadgets informatiques qui remplissent le vide existentiel de ceux qui n’ont pas encore découvert qui ils sont réellement. Quand on cesse de croire que ce que nous avons est nécessaire à ce que nous sommes, on voit le monde et l’humanité bien différemment. Et bien mieux.

    1. Voir les travaux de Viktor Schauberger qui dépassent les fameuses lois de la thermodynamie, lois établies sur des observations d’époque mais qui empêchent les nouvelles découvertes basée sur de nouvelles observations qui contredisent les premières. C’est là le gros problème de la science: elle s’interdit d’avancer en s’attachant à des lois obsolètes. Le diable, c’est l’ego.
      Schauberger a observé l’eau, ses mouvements et ses changements de température pour y découvrir une énergie qui produit 4 unités et en dépense 1.
      http://schauberger.co.uk/books/
      http://www.panacea-bocaf.org/viktorschauberger.htm

  21. M’est avis que chacun crois (ou ne crois pas) à ce qu’il est prêt à entendre,donc il ne sert à rien de se masturber cérébralement selon ses propres croyances afin de faire comprendre à autrui ce que l’on veut croire nous,la science,la religion,le pouvoir etc etc ne sont que pour chacun un raisonnement qui lui est propre.! On sait (pour la majorité) qu’on est mené là ou ils veulent par les « élites »,Ce reportage est (pour moi seul) une dénonciation à ceux qui ne le savent pas encore de ce fait ! Il est donc positif en ce sens en tante à éveiller ceux qui ne le savent pas encore.Pour ma part (et pour exemple) je pense que même nos méthodes de calcules scientifiques sont erroné …quescqui vous dit que 1 ne vaut en réalité pas 10 ? 1 par rapport à quoi ? E10 vous semblez affirmer que ce reportage est orienté vers une fausse idée ok je peut comprendre que dire non se fait sentir être sois mais n’orientez pas les autres vers vos croyances personnelles sans avoir un tenant et aboutissant infaillible,en gros ce que je veut dire c’est simplement que chacun peut croire à ce qu’il veut sans s’entendre dire tu as tors ou raison,c’est des avis personnels et quand chaque avis pourra rester à son détenteur là on auras une belle évolution humaine,allah,budha,la vierge marie on s’en fiche pas mal en vrai ! Autant de sujets de discorde pour des croyances,tous ça ne regarde que le sois après tout,le but serai pour moi d’essayer au moins de changer sur ce quoi on est tous d’accord : ça ne vas pas comme ça ! Maintenant que vas t-on proposer pour que ça aille mieux? Perso j’ai ma petite idée mais bien trop extrêmiste pour être communiquée sans ouvrir une nouvelle branlette cérébrale,donc je laisse chacun faire comme il l’entend sans dire « il faut que »/ »il ne faut pas ».

  22. Âmes sensibles…
    « Obligé » de regarder ce film après une discussion avec des membres de ma famille afin de pouvoir selon eux échanger objectivement;..or toute objectivité nous est étrangère puisque les forces qui nous gouvernent nous sont inconnus, alors de là à découvrir celles qui gouvernent l’univers…
    Bon j’en suis à la 30ème minutes et pour l’instant j’ai rien tiré de ce vide sidéral aucune énergie, nada…au mieux un constat d’une partie infime de l’existant reposant sur des avis et pseudo démonstrations faites par de doux allumés, au pire un manipulateur déguisé sous les habits d’un humaniste désintéressé. Je vais quand même aller au bout, enfin essayer. Seul point positif les cercles, les crop circles, là ça devient sérieux, là c’est du concret enfin ! D’ailleurs la vérité absolu est là, attention ça peut choquer les âmes sensibles…
    http://www.videoty.com/kaamelott-silbury-hill-ii

  23. « Quitter la surproduction d’énergie n’est un retour en arrière que dans l’esprit de celui qui a peur de quitter le monde qu’il connaît. Je vois une qualité de vie infiniment supérieure sans la frénésie des gadgets informatiques qui remplissent le vide existentiel de ceux qui n’ont pas encore découvert qui ils sont réellement. Quand on cesse de croire que ce que nous avons est nécessaire à ce que nous sommes, on voit le monde et l’humanité bien différemment. Et bien mieux. »

    Bravo pour cette pensée.

  24. mon pessimisme va bien plus loin: tous ces longs docus, à commencer par Zeitgeist, Loose Change, Thrive … sont faits et/ou commandités par les mêmes : donc, il faut comme le prescrit Alain, examiner toujours !! s’il n’y avait une bonne part de révélations vraies, personne n’accrocherait: le pire mensonge est un subtil dosage / mélange … après quel est l’intention ?? derrière tout ça voilà la vraie enquête.

    il en va de même pour tous les mouvements mondiaux issus de ces prises de conscience: Anonymus, Occupy, Indignés … etc… l’alter-mondialisme est encore un mondialisme.

    1. – D’accord avec ta dernière phrase: l’alter-mondialisme est encore un mondialisme. Parfois on combat le feu avec du feu sans s’en rendre compte.
      – Par contre « commandités par les mêmes » relève plus dans la parano que du pessimisme. Bien que « les mêmes » est peut-être en réalité « LA même »: cette réalité actuelle qui pousse certains à user de stratégies pour défendre ou asseoir leur pouvoir, et pousse d’autres à tenter de nous alerter, de nous proposer d’autres voies possibles. Les intentions sont probablement aussi diverses que les gens sont différents.
      – Maintenant, au lieu de prévoir ou penser au pire, il est possible de prévoir le meilleur et avoir confiance en l’humanité à se sortir de ses chaînes quand sa survie en dépend. Les empires sont tous tombés un jour ou l’autre.

  25. J’ai commencé à lire l’article et me suis arreté à  » 80 milliards de BENEFICE  » .Ne pas confondre chiffre d’affaire et bénéfice car ils n’ont fait « que » 13 milliards. Bref, comment parler d’une video qui raconte des conneries en en racontant.

  26. On peut toujours tout critiquer puisque rien dans ce monde n’est parfait. C’est un film destiné au grand public, pas à une poignée d’initiés. Et dans ce sens il remplit très bien sa tâche. Mais vous savez sans doute qu’il n’y a pas de mauvaise publicité. Alors tout va bien.

    1. – Le grand public n’est pas plus bête que les autres et surtout il est aussi manipulable que tout le monde.
      – Si, il y a de la mauvaise publicité, quand elle est infiltrée par des messages contraires qu message montré.

  27. si chacun penserai pareille il en aurait pas de guerre !!!! mais c’est impossible car l’humain est con en soit même je déteste notre race et tout ce que nous essayons de faire de réduire l’autre pour ce faire aimer on est cave that it j’ai entendue dire a partir d’un film que l’ignorance mène au chaos je suis plus du type a penser le contraire que la connaissance même au désordre car entre nous ou les annimaux dison soit inferieur qu’elle des deux espèce serai en mesure de s’auto détruire je crois que la reponse est clair mais notre desire de trop savoir de trop vouloir faire de trop etre les roi du monde va nous mener a notre perte nous nous croyon tellement evoluer tellement puissant nous ne somme pas dieux et nous le seron jamais. moi je dit arretton de toujour chercher, de juger et de vouloir tout contrôler avant qu’il soit trop tard.

  28. sérieux, en quoi ça te plait pas la prospérité? Ca n’a jamais eu le sens d’enrichissement, enfin pas de la façon dont tu l’entends … réussite oui … mais ça n’a rien de négatif, c’est dingue cette manipulation, donner un sens contraire au sens réel d’un mot pour faire accepter ses idées aussi absurdes qu’elles soient, ça prend pas sur moi, hélas ça marche sur beaucoup de monde…
    en quoi la réussite et l’enrichissement (spirituel) seraient négatifs? (puisque ça te plait pas, c’est que tu trouves que c’est négatif)

  29. Le mouvement Thrive ( en français développement, épanouissement ) est un autre axe des opérations de désinformation made in USA. Mais, finalement, c’est bien que ces couillonnades existent, car cela permet assez aisément de montrer comment on tente de gruger les gens. James Foster Gamble appartient à la famille Gamble, partie du trust Proctor et Gamble. multinationale fondée en 1837, qui est spécialisée dans la diffusion des produits de consommation.

  30. Tous les individus ne sont pas élaborés d’une façon unique. Donc chaque individus réagis avec le mental qu’il s’est construit.
    Ce qui fait qu’il y a dans notre système de vie des individus qui aiment l’action c’est-à-dire qu’ils ont le goût d’entreprendre et d’innover.

  31. Que dire si ce n’est que c’est une des critiques les plus interessantes que j’ai vu sur le net au sujet de ce « doc » bourré de lieux communs. Putain de secte en somme.

  32. Voilà un article bien confus, pessimiste…
    On a pas demander à Thrive de sauver le monde. C’est Thrive qui nous fait suggérer qu’il est bon de mener des actions pour qu’ensemble nous puissions faire une société juste. C’est la toute la différence entre éduquer et entraîner. Thrive montre les choses telles qu’elles sont, laissant le téléspectateur libre de faire ce qu’il veut à l’aide de son propre discernement et motivation. alors pourquoi devrait-on dire que c’est un mauvais documentaire ?

    1. Parce qu’il cache ses vraies intentions. Un message sous-jaçent ne nous laisse pas libre. Il parle à notre inconscient et nous influence. Quand on ressent un malaise dans une situation ou face à une personne, c’est un signe que quelque-chose se cache sous la surface. Peut-être ne voyez-vous rien de tel dans ce docu. Ce n’est pas mon cas.

  33. Il est vrai que j’ai trouvé les premières minutes de ce doc totalement loufoques.
    Mais après tout, Internet a donné la possibilité à chacun d’user de sa liberté à etre informé et chacun peut exprimer sa vérité.
    La liberté d’expression est aujourd’hui bien peu respectée mais doit rester à la base de notre société pour envisager la prospérité.
    La standardisation dans le traitement de l’information a pour conséquence de détourner les foules des véritables enjeux. Beaucoup de personnes sont conditionnées par la société, l’école et ne se rendent pas compte qu’ils pourraient etre broyés sans vergogne par ceux qui les dominent.
    Il semble possible de dénoncer des situations dangeureuses pour l’humanité meme quand on s’appelle M. GAMBLE et qu’on revendique son appartenance à une certaine élite.
    M GAMBLE insiste sur un point important, la prospérité (« ou l’amélioration générale » si tu préfères) passe fatalement par plus d’intégrité.
    Ce documentaire me semble sincère mais ne fait pas la preuve que son auteur soit pour autant intègre, et en cela je te rejoins.
    L’Histoire montre que ceux qui réclament plus d’intégrité ont souvent des intentions dissimulées mais aussi que ceux qui dénoncent les dérives d’un système ont souvent fait parti du système qu’ils critiquent. Je reconnais qu’il y a certaines approximations dans ce documentaire. Des raccourcis sont utilisés pour expliquer des situations et contribuent à réduire la crédibilité de l’ensemble du documentaire, mais bon, personne n’est parfait.
    On dit que c’est l’intention qui compte,mais alors, quelles sont les réelles intentions de l’auteur de ce documentaire ?

  34. J’ai trouvé ce documentaire bien fantaisiste et naîf mais décernant quelques vérités.
    Par contre, les solutions proposés me paraissent farfelues. De plus il ne remet jamais en cause notre système de vie, à savoir le capitalisme.
    Insistons sur le fait comme a été énoncé par de nombreuses personnes, d’effectuer un changement radical de nos vies. Nous devons à tous prix, nous émanciper de ce système mortifère. Notre pouvoir de consommation, de vote et de boycott restent les seules armes pour combattre l’élite. Sinon,en dernière instance, nous serons dans l’obligation de nous révolter de manière absolue et de choisir notre camp entre l’Empire ou la résistance.
    En attendant le temps critique, boycottons,émancipons, informons-nous et partageons.
    Je pense qu’il faut une critique radicale du capital (toujours sur le plan de la lutte des classes) pour construire un monde plus juste.

    Par curiosité, je me penche sur l’idée de décroissance de Serge Latouche, sur le côté sociétal et social.

    J’ai arrêté la télé, trie mes informations sur le net, consomme des produits locales bio « naturelles », arrêté de voter et bientôt décider de ne plus manger de viande, ce qui n’est pas chose facile.

    L’élevage intensif est le mode de production qui consomme le plus d’eau.

    « La vérité s’inscrit toujours en négatif des apparences dans la société du spectacle »

    « Créer c’est résister, Résister c’est créer. »

    « Soyez le changement »

    Paix et courage à tous.

  35. je m’en moque de ce qu’on dit sur ce documentaire. Une chose non négligeable et incontestable, Gamble dénonce bel et bien les pourries de ce monde. le nouvelle ordre mondiale et ceux qui veulent contrôler ce monde si ce n’est déjà fait. En tout cas ce doc traite vraiment de ce sujet. On a beau dire tout ce qu’on veut au moins Gamble dénonce ces choses là. Et si vraiment il joue double jeu alors il se tire lui même une balle dans le pied. Mais engranger des milliards de dollars par an ne signifie pas pour autant être du côté de ceux qui veulent dominer le monde. Ceux qui réussissent ne font pas tous parti de cette élite cherchant à établir à un nouvel ordre mondiale et pas toutes le entreprises sont présentes dans leurs réunions secrètes…seules une infimes partis participe à ces réunions top secrètes ou il manigance en douce. En tout cas une chose est vraiment certaine il y dénonce bel et bien des choses vraies, un constate qu’on ne peut nier

    1. C’est la nature d’une vraie manipulation: dire une partie de vrai pour glisser du faux par dessous. Et il s’agit d’intérêt objectif. Une grande entreprise survit grâce à ce qu’elle vend.

  36. Merci pour ton analyse, il est fort interessant d’imaginer que cela n’est qu’une ruse, un autre divertissement pour encore mieux ecraser les generations de plus en plus intellectuellement libérés. MAIS il me parait primordial de te corriger sur le mot THRIVE, qui certes peut etre utilisé en parlant d’argent mais qui bien au contraire est mieux compris dans le sens de l’enrichissement personnel. Le mot est parfaitement choisi. And that is coming from an English person.

    1. C’est la méthode du double-langage: utiliser des mots qui ont un double-sens. Cela permet de se défendre et de créer la confusion et les disputes intestines chez ses détracteurs.
      Piège dans lequel tu es tombé, car on ne dialogue pas avec le Diable, ou dans ce cas ici, on ne peut pas faire confiance à quiconque utilise la double-pensée.

  37. Pour potentiellement détenir la vérité , il faut accepter le « principe élémentaire  » que « j’ai possiblement tord. »
    Il n y à pas dix milles questions à se poser à mon avis.
    Nous vivons dans un mensonge perpétuel , actuel , travaillé et magnifiquement orchestré.
    Alors à moins que l’un de nous soit dans une relation très privée avec l ‘ émetteur de ce documentaire , ils nous sera impossible d’obtenir la vérité sur ses intentions réelles.

    Comme certains l’ont évoqués , le principale est de pouvoir décrypter des informations liées à l’actualité , de manifester une prise de conscience, et seulement ensuite, de mettre en place un raisonnement sage.
    « Sage » , pour sagesse , j’invite ceux qui douterais de la définition exacte de ce mot, à relire sa définition , je ne m’en cache pas je suis allez moi même la retrouvée dans mon dictionnaire.

    Afin que mon commentaire ne prenne une tournure pompeuse , je m’abstiendrais de l’intellectualiser.
    Il est ici , impossible de juger l’intention et donc le but , mais bien , comme l’a fait notre chère Edward , peut être maladroitement, (et là je ne donne aucun jugement ) de ne pas oublier de se poser une question élémentaire à toute vérité, « peut il y avoir danger , et donc fausseté ».

    Chaque personne ayant une notion du bien et du mal , est dans la capacité à pouvoir donner le bien dans la majorité des choix accompagnant sa vie.
    Le schéma étatique gouvernementale montre ses lacunes , et sa malveillance chaque jours , il est difficile de ne pas le voir , et pour ceux qui ne le vois pas , je les juges complices oui, sans honte.
    La vérité mais amis , je pense sans me tromper , qu’elle se trouve partout autour de nous , à l’échelle la plus naturelle qui soit.
    Le système créé par une poignée d’hommes autour de cette vérité , n’est rien d’autre qu’une duperie , et une machine qui tourne aujourd’hui encore seulement à cause de notre peur , et de notre laxisme.
    Les solutions nous les connaissons , et nous savons qu’elles ne peuvent passées par de simples mots , ou actes de charité..
    Il y aura de la souffrance , car le système est bien trop implanté , ancré et qu’il ne compte pas se rendre facilement.
    Rappelez vous de cet homme qui à dis un jour ,
     » La liberté , nul ne peut la réclamer , si il n’est pas prêt à mourir pour elle ».

    Amicalement , un humaniste.

    1. Merci pour ce commentaire.
      Vos intentions semblent honorables mais soyez prudent quand vous dites « je ne veux pas intellectualiser », car c’est ce que vous faites précisément, tout en commettant un bon nombre de fautes d’orthographe.

      « Il est mpossible de juger le but »:
      Pas sûr. En observant bien (et avec un peu de feeling) les actes et les paroles de ceux qui les émettent, on peut se faire une assez bonne idée de ce qu’ils ont en tête, sans pour autant en tirer des conclusions radicales. Il n’y pas de fumée sans feu.

  38. Je suis assez d’accord avec vos idées et sentiments face à ce documentaire. Quand on écoute Paul Ponssot, on voit autre chose, on voit profond. Je le suggère fortement.

    1. Je ne connais pas Paul Ponssot. Après une rapide recherche il ressemble à un David Icke francophone. J’ai pas mal suivi les conférences de Icke et elles ont le mérite de multiplier les synapses de nos cervelles. Il est possible qu’il aille un peu loin avec les reptiliens mais l’important est la nature de ses recherches et vrai ou pas, la réalité nous montre qu’un courant est en action sur notre planète. Donc j’aime bien regarder partout mais je reste très terre-à-terre pour éviter d’être discrédité par les rationalistes qui rejettent en bloc dès que les théories dépassent leur limites de compréhension.

  39. Probablement de mèches avec ses Rockefeller sinon pourquoi il est riche et pourquoi ils sont encore en vie????

  40. Amplement d’accord avec cete analyse. J’ai percuté quand un couple marche au bord d’un lac et qu’il apparaît une maison et une voiture flambante.  » Si patati et patata, imaginez, vous pourriez payer votre maison et votre voiture !!! « . Completement pathétique et pro americain. Mais l’enquête est interessante ceci dit. Meme si il oublie bcp de sujets : trafics, drogues…
    Ce que je comprend pas, c’est qu’il aboutit à une vision de la prospérité basée sur une logique de comportement, la même logique qui a été créée par un système dont il dénonce le fonctionnement et les objectifs…

  41. Bonjour à tous
    après avoir lu tous les commentaires je m’aperçois qu’on passe à coté de la chose la plus essentielle, c’est que c’est l’homme qui doit changer dans son essence la plus profonde et que tant qu’on en voudra toujours plus on restera au même point
    je suis naturopathe , c’est à dire que depuis 25 ans que j’essaie à ma petite échelle de faire prendre conscience aux gens qui me consultent qu’ils peuvent prévenir énormément de pathologies par une nourriture bio et saine qu’ils peuvent se soigner avec la nature c’est à dire par exemple en aromathérapie ( huiles essentielles) qui sont là à notre disposition , et bien j’ai toujours les mêmes réponses de doutes face aux médicaments, là big pharma je peux vous dire qu’il nous entube tous, vous n’avez même idée
    je veux pas faire passer un message révolutionnaire type à mort tous le système médical qui peut être d-une grande efficacité dans les urgences, mais le quotidien peut se faire par son alimentation et une bonne hygiène de vie
    alors tous ces discours de monde meilleur, oui …… mais avec mes boites de medoc

    ALORS il faut se poser les bonnes questions, si déjà tous les jours je mange sain, je vis sain, j’enrichis pas big pharma et ces acolytes …… et de l’agroalimentaire on sort du système de surconsommation.qui appauvrisse notre système là on commence à rendre un monde meilleur, car moins de pesticides et cie, , moins pétrole car plus de grosse exploitation agricole …..ETC..et moins de mal traitance animal car consommation de viande réduite, vous savez que nous mangeons plus de 51 MILLIARDS D ANIMAUX PAR AN qui souffrent dans des conditions de vie extrême, c’est ça être humain et on mange pas tous de la viande ,sa laisse songeur quand même,
    je vous lis tous et je vois que prospérité est dans toutes les bouches, on reste toujours dans le même objectif, posséder,posséder, posséder…. pourquoi faire? Est ce que ça nous rend plus heureux d’avoir une plus grosse voiture, une plus grosse maison, est ce ça le sens de la vie ? JE PENSE PAS? le bonheur passe par l’amour de soi et des autres avec le respect de notre environnement et tant qu’on n’aura pas compris on refera les mêmes erreurs
    pour moi la solution c’est le changement de notre moi profond, utopique??? Je ne pense pas
    alors à ceux qui penseront que j’ai un discours soixante huitard, je leur dis d’aller se faire …et c’est eux qui n’ont rien compris
    alors que ce soit fils Gamble qui parle ou un autre on s »en fout, prendre conscience c’est ça l’essentiel, toute cette polémique sur ce type cela prouve qu’on est encore dans le faux
    alors avançons tous ensemble,,,il y a une citation que j’adore et qui s’y prête.

    DEVIENS LE CHANGEMENT QUE TU VEUX VOIR AUTOUR DE TOI

    Sophie

  42. J’ai fais le même constat que vous en visionnant ce film qu’un ami m’a recommandé.

    Le seul point positif, c’est qu’il ne s’agit pas d’erreur, mais bien d’une technique perverse.

    La première des choses à comprendre et garder en tête, c’est que le but, la raison d’être du capitalisme, c’est l’exploitation de la vie d’autrui à son profit exclusif et que pour y parvenir, la propriété de l’espace est son meilleur moyen. Et sachant que par définition l’espace est commun, toute propriété sur elle constitue de fait une violation, ce qui est contraire au principe fondamental définition par le gus et réduit par la même toute sa crédibilité.

    La seule alternative crédible car possible mais surtout supérieure, c’est la transposition de la propriété en responsabilité. Car c’est la propriété sur l’espace commun et le temps particulier de chacun qui est le ver solitaire.

    Enfin, on ne change pas un mal par sa conséquence, car il revient alors au galop par sa cause, on ne peut le changer que par sa cause pour le faire s’enfuir dans sa conséquence.

  43. Je viens de voir le film – femme de 35 ans peut-être un peu naïve –
    Je n’ai pas du tout interprété de la même façon.
    Certes, c’est très américanisé, avec l’impression de happy end – mais je n’y ai pas vu les 2 messages sous-jacents: « Energie en abondance » et « ayons tout ce que l’on veut  » comme vous. Mais je dois être naïve :)
    j’y vois plutôt de l’espoir de changement avec des idées, des pistes à explorer…ce que j’ai fait dans la foulée après avoir visionner le film – et on vois que beaucoup de personnes cherche de nouveaux moyens pour offrir de l’énergie gratuite et abondante au plus grand nombre.
    Et, pour le consumérisme, j’y vois plutôt un message inverse – l’important c’est l’amour et le partage – et justement, consommer différemment pour mieux vivre.
    Mais, je dois être naïve ;)
    En tout cas, j’y crois, et j’espère ne pas être la seule. Sans vouloir élever mon fils dans un monde de bisounours, je pense lui apprendre à partager, aimer et voir autrement.

  44. En plus sur l’affiche de fin la femme qui semble sans aucun doute nous épier fait un signe du 666 avec sa main qui tient l’etoffe. Substile

  45. Il est toujours intéressant de voir une opposition, même à ce qui semble génial. Cependant l’analyse est assez complète et donc susceptible d’alerter des gens endormis. Quant aux TRÈS éveillés dont vous semblez faire partie, chacun aura le regard suffisamment critique pour y voir, ou pas, un message subliminale.

    1. Dans ce film, on reste toujours dans le mental qui s’appuie sur le passé et le futur, or nous ne vivons que dans le présent. C’est là qu’il faut être et c’est là que nous trouvons notre vérité. Toute projection dans le futur relève de l’égo. un système qui crée des erreurs ne saurait les corriger en gardant la même logique qui les a créées, or le film ne sort pas de la consommation, de la croissance de l’exacerbation de l’égo. Ce film est une sirène… la vraie solution à nos problèmes est l’action dans un présent : celui de la conscience de ce qui est, et non pas dans ce qui doit être où qui a été, car en nous est une vérité profonde calme indestructible : à nous de la trouver. Pour cela il n’est pas de recette sinon se tourner vers notre intérieur et avoir le courage d’agir en conscience : quelle conscience ? celle qui émerge d’un espace où le mental reste silencieux, un espace qui inspire le poète, l’artiste, l’humoriste, l’inventeur, un espace qui fera du mental si intelligent sont serviteur. Remettons notre mental à sa place. Aussi longtemps que nous utiliserons notre mental pour résoudre nos problèmes , nous tournerons en rond en créant d’autres problèmes.

  46. Franchement je comprends pas vos critiques, vous voulez quoi de plus? Vous attendez qu’ils fassent tout le boulot pour vous.
    C’est peut-être un peu tiède mais c’est clair, il dit que sans l’effort de chacun de nous cela ne pourrait pas se faire,il donne pour chaque faits, la source de l’information.
    Il essaye de nous faire prendre conscience, car bien que la plus part de ceux qui ont regardé ce documentaire sachions déjà la majorité de ce qui y est dit, cela ne suffit pas, il faut que beaucoup plus de personnes s’y intéressent, il utilise ce langage tiède comme vous dites pour ne pas tomber dans le piège qui consiste à dire les choses plus clairement et automatiquement être traités de conspirationnistes et donc de perdre toute crédibilité.
    Ce documentaire vise les personnes qui malgré les informations proposées sur internet, restent convaincues que le système fait de son mieux ou qu’un nouvel ordre mondial n’est pas une mauvaise chose,c’est une version édulcorée afin de digerer avec facilité ce discours et ne pas faire fuir les plus frileux d’entre nous.
    Je trouve que c’est juste une entrée en matière , une sorte de première marche à franchir avant de pouvoir entendre de façons plus alarmante et sérieuse le problème qui est le nôtre,
    ça parle de tous les sujets abordés dans les sites considérés comme conspirationnistes tout en douceur, juste pour ne pas être repéré trop tôt et pour qu’un maximum de personnes de tout bord le regarde sans ce sentir coupable ou exclu.
    Le seul truc qui me gêne c’est que le site ne sois pas en plusieurs langues, ok on peut le traduire avec google mais c’est pas pareil.

  47. Bonjour terrien. Ce sont tes propos qui sont stériles puisque tu ne propose rien de concret contrairement au film dont les dernier chapitre énonce des SOLUTIONS !
    Au final tu es très français « tout critiquer, ne rien proposer de concret » et élire le candidat du pouvoir financier à la présidence de la république prouvant par là que le film à raison !

    1. – Tout propos qui offre une observation qui peut nous permettre de voir plus clair (ou de ne pas se laisser enfumer) n’est pas stérile. Et puis vous n’offrez pas grand-chose , aucun argument sur le fond alors…
      – Tout comme une pharma propose son médicament à la vente, pas parce qu’elle est altruiste mais parce que ça arrange son business. Un peu de jugeotte SVP.
      – Vous ignorez si je Français ou pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s