« Toutes les pensées du monde »

Tout ce que l’on croit juste ou vrai,
Tout ce qui semble évident pour l’esprit,
se confronte tôt ou tard au concret.
Le regard, la parole, la main tendue.
Toutes les théories du monde, toute la philosophie,
tous les millénaires de pensée et de sagesse
ne sont rien à côté du simple geste.
Le geste pour témoigner son affection.
Le geste pour poser un pied dans un monde inconnu,
sans savoir quel sera le suivant,
sans attendre quoi que ce soit.
C’est comme avancer dans le vide,
devant faire le premier pas
pour s’apercevoir que l’on sait voler.

Penser, c’est se perdre dans les infinies
ramifications de l’esprit humain.
Faire, c’est oser dire ce que l’on ressent,
tout simplement, sans heurt, sans dureté.
Faire, c’est montrer par le geste ce qui
est à l’intérieur de nous.
Faire, c’est poser le sac de briques, et marcher.

Ecrire sur le faire, c’est penser.
A un moment, il faut poser la plume
et s’élancer sur le chemin
à la rencontre du monde
et des êtres merveilleux qui l’habitent,
si l’on veut les rencontrer.

Edward Hitten, le 28 juin 2012

_

Publicités
Be the first to start a conversation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :