« Le vertige du renouveau »

La vie passe, dans les habitudes, dans la sécurité
de ce qui est connu, dans nos croyances.
Croyance de ce qui est juste, vrai, de ce qui devrait être.

Quand le réel nous heurte à nos croyances,
quand nos émotions surgissent tel un signal d’alarme,
il est temps de se détourner du miroir que l’on fixe depuis si longtemps.
Voir ce qu’il y a derrière, ce qu’il y a dedans, est douloureux et vertigineux,
mais est l’étape nécessaire pour grandir et pour apprendre.

Apprendre que ce qui est vrai n’est pas ce que l’on croit.
Apprendre que nos vies incarnées dans cette existence
sont faites de tout, de joies et de peines.
Apprendre que vivre c’est embrasser tous les possibles,
y-compris ceux que l’on ne voit pas, que l’on ne veut pas.
Apprendre que ce tout est là pour nous apprendre.
A faire avec ce que l’on a, à chaque instant.
Faire, dire, montrer.
Vivre.

Edward Hitten, le 28 juin 2012

_

Publicités
Be the first to start a conversation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :