Quand Ridley Scott assassine sa progéniture

Posted on 20 mars 2017

0


Salut les gens.

Court article pour vous annoncer que Ridley Scott a perdu la boule.

Extrait de Alien Covenant qui sort en mai 2017, en anglais, you don’t understand english?

Remarques à chaud:
– Scott reprend et accentue une particularité qui avait marché dans le 1er Alien: les personnages ne sont pas de astronautes ordinaires mais des cols-bleus, des ouvriers. Une excellente idée déjà utilisée n’en est plus une quand elle est recyclée. Cela traduit un manque d’inspiration flagrant.
Ici il font la fête en l’absence du capitaine. Dialogue fluides, ok ça roule. Tout d’un coup, une fausse-frayeur à deux balles apparaît: un membre de l’équipage se tord en convulsions, comme dans la scène du chest-burster du 1er et… non, fausse alerte. On vous a eu! Ha-ha! What? Est-ce une blague? Ridley, c’est tout ce que tu arrives à nous pondre?
S’en suit un début de speech destiné à faire monter la tension avec la musique qui souligne le tout. Sauf que ça ne marche pas du tout. C’est artificiel, mal torché et indigne du talent de Scott qu’il doit avoir dans les chaussettes. Scott ne fait que de recycler ce qui composait la qualité de son 1er film et nous la ressert augmentée. Ceci n’est pas de l’inspiration. Ceci est du recyclage, une resucée immonde d’un type qui ne sait plus comment créer.
Prédiction (j’en serai des plus heureux si je me trompais):
Ce film va faire plaisir aux ados d’aujourd’hui qui n’ont aucune idée de ce qu’ils ont loupé en 1979 mais le cinéma ne va rien gagner. Pire, les fans de la première heure vont rester sur le quai, un peu comme ceux de Star Wars avec la dérive actuelle qui enfonce le mythe de George Lucas dans la vase du Septième art.

Clinquant bling-bling mais sans âme, sans esprit, sans talent, sans rien.
Quel gâchis. Merde!


http://www.cinemablend.com/new/What-Ridley-Scott-Regrets-About-Alien-93817.html

Ridley Scott dit regretter d’avoir laissé filer la franchise « Alien »…

Alors qu’il est en train de la massacrer avec le catastrophique « Promotheus » et la suite à venir bientôt et qui n’a pas l’air mieux. Non, je ne suis pas le seul à le dire.

Il planifie 4 autres films… What?!

Un peu de chronologie:
– Après le 1er de 1979 qui est un joyau du genre, James Cameron avec le 2e opus Aliens a marqué à jamais la SF de son style, moins pur et carré que le 1er mais Dieu que c’est bien fichu.
– S’en suit le 3e film, Alien3 de David Fincher, dont la version sortie au cinéma est assez moyenne malgré une excellente idée de base. Mais il faut voir la version remontée de 2003 qui même si elle ne sauve pas totalement le film de ses défauts dûs à une production catastrophique, est infiniment supérieure à celle sortie en salles.
– Le Alien Resurrection de Jean-Pierre Jeunet est un objet intéressant mais un peu bordélique. On le met à part.

Donc papy Scott, 77 ans, il faut qu’il arrête de débloquer et qu’il se retrouve son niveau d’antan ou qu’il se contente de produire. Dire que ce mec a réalisé 2 des plus grands chef-d’œuvres de la SF avec Alien et Blade Runner…


La franchise aurait pu voir un nouveau souffle la revitaliser avec le jeune réalisateur d’origine sud-africaine Neill Blomkamp mais…
Après un premier long-métrage excellent District 9 (Peter Jackson a la production, ceci explique peut-être cela), un deuxième très bon Elysium mais un peu moins (no more  Peter Jackson, c’est un signe) et surtout un troisième film incroyablement mauvais Chappie (à pleurer de ridicule, à croire que Blomkamp n’a été bon qu’un film et demi), Neill Blomkamp voit son rêve de réaliser un Alien s’envoler. Tu m’étonnes…
Si je suis producteur et que je vois Chappie, je retire mes billes direct et je vire le réal à coups de pompes dans le train.

Entre le père Ridley Scott qui perd la boule et Blomkamp qui a royalement planté son 3e long, la franchise Alien est dans de sales draps. Re-merde!

http://www.slashfilm.com/neill-blomkamps-aliens-sequel-is-probably-not-happening/


Mise à jour du mardi 9 mai 2017:

17:00 — On dirait que « Alien Covenant » est comme prévu:
Un peu meilleur que l’indigeste « Promotheus » (pas difficile), il tente de retrouver la rude viscéralité du 1er opus (très difficile), mais sans y parvenir, car il essaie d’y intégrer une philo-molle pour prétendre être plus qu’un film d’horreur (nécessaire par manque de tripes scénaristiques) et d’y insérer l’idéologie « moderne » et « ouverte » obligatoire pour éviter d’être taxé de rétrograde (avec ses personnages homos, à quand le ass-buster… ha non c’est déjà fait: c’est le cinéphile joyeusement sodomisé).
Ou quand l’art se couche devant une idéologie imposée et devant sa propre faiblesse.

La plupart des critiques donnent ce message.

https://www.theverge.com/2017/5/6/15570852/alien-covenant-review-ridley-scott


23:55 — Viens de voir « Alien Covenant ».
[Soupir]
— Confirmé: daube pas totalement catastrophique, moins que « Promotheus » mais daube quand-même.
Les raisons qui animent les protagonistes et antagonistes sont pourraves, le style hésite entre philo-SF et slasher-SF (avec des effets-chocs dignes des « Vendredi 13 » – voyez le niveau) et même certains passages sont montés avec les pieds. Le casting n’est pas idéal, trop de personnages et trop peu de temps pour leur donner de la densité et une histoire qui fait bif-bof. A la fin, on se dit que tout ça n’est qu’un château de cartes. Une scène ou deux qui nous prend aux tripes, mais c’est tout.
— Pire, son message est des plus pessimistes et colle parfaitement avec l’esprit de notre époque: le personnage du groupe qui est animé par la foi est le plus faible et est celui qui prend les plus mauvaises décisions, et c’est le robot qui considère que les humains ne méritent pas de vivre.
En résumé, ce film veut nous dire que

La foi est faible, l’esprit artificiel est plus fort et il nous tuera tous

Les religieux diront que c’est un film satanique et ils auront raison. Ridley Scott a-t-il vendu son âme au diable ou nous prévient-il de se qui va nous arriver si on ne se bouge pas les fesses?

Publicités