Les chamailleries autour de l’Islam

Posted on 25 avril 2016

0


Salut les gens.

Réaction à cet article paru sur le site rts.ch

Le monde islamique a un retard de deux cents ans sur notre monde moderne.

Frank A. Meyer

http://www.rts.ch/info/monde/7674566–angela-merkel-est-en-rupture-avec-une-population-qui-a-peur-des-refugies-.html

De quel retard parle-t-il? Des valeurs occidentales? De notre style de vie matérialiste, productiviste et individualiste est-il une norme universelle? Quand des individus comme M. Meyer qui sont installés dans des positions pareilles ne sont pas plus réveillés, cela fait peur.

Réduire la réalité de l’Islam aux aspects les plus opposés à notre culture est aussi bête que de dire qu’ils ont 200 ans de retard.

Et puis en quoi cela nous concerne-t-il? Si chaque pays s’occupait correctement de sa destinée, les migrations forcées n’auraient pas lieu et tous ces échanges stériles (sur Facebook) non plus.
Ce M. Meyer jauge la réalité avec sa conception de ce qu’est le monde « moderne » sans comprendre que ce n’est pas une vision universelle. S’extraire de sa propre vision ne se fait pas tout seul mais est nécessaire afin de faire un vrai travail d’observation et se sortir de ses propres croyances.
Ensuite on peut se chamailler à l’infini si on détaille les multiples aspects de nos sociétés, nos religions, etc. Mais on n’arrive jamais à dialoguer.
Pour ce que j’en sais, l’Islam est multiple et très divers. Il y a des pays musulmans où les femmes sont mieux considérées qu’ici en occident, où on le jetent en pâture à demi-nues sur les placard publicitaires et dont la mode en fait des objects de désir permanent.

CORAN_2016-04-25Qui d’entre-ceux qui pérorent contre l’Islam ont prit la peine de lire le Coran? J’ai ma copie sur mon bureau, édition de poche traduit par Malek Chebel. Qui peut en dire autant?

Je ne défends rien, je cherche ce qui est. Processus qui fait qu’on se tourne à dos tous ceux qui s’accrochent à leur croyances. Mais c’est le prix à payer pour s’approcher de la vérité, qui elle, est une valeur universelle.