Les stratégies de pouvoir existent

Posted on 3 avril 2016

0


Salut les gens.

Rapide mot qui m’est venu en tombant sur une nouvelle RT qui annonce que l’armée US déploie ses forces en Islande et en Hollande. Pour parer aux « agressions futures de la Russie contre l’Europe ». La bonne blague.
Le mot complot existe dans le dictionnaire, et je ne crois pas qu’il en existe qui ait été créé pour désigner quelque-chose qui n’existe pas. Ou je me trompe? A en voir partout on est paranoïaque, mais à refuser d’en voir tout court, c’est l’inverse et ce n’est pas mieux.
Il suffit d’observer avec un minimum d’attention les grands événements dramatiques de ce dernier siècle  pour se rendre compte que la version qu’on nous présente n’est pas toujours la bonne. Le bon sens suffit pour se faire une idée générale de l’événement, même si on ne connaît jamais exactement ce qu’il s’est passé, on peut observer les suites, à qui elles bénéficient, à qui elle nuisent, etc.
En général, quand quelqu’un ne tire aucun bénéfice, voire en retire des ennuis, de ce qu’il avance est un bon signe qu’il est honnête. Mais évidemment, il faut toujours examiner, et ne jamais croire, comme le disait Alain.

Procédure pour avancer ses pions en stratégie de pouvoir

1) On organise un petit coup en douce en utilisant des forces extrémistes que l’on pourra utiliser plus tard comme alibi ou comme cible

2) On désigne la cible réelle comme l’auteur des crimes

3) On déploie ses forces armées en « prévision », tout en se montrant comme le protecteur

4a) Si tou va bien, on attaque la cible réelle et on écrit l’Histoire à notre guise

4b) Si le plan ne fonctionne pas comme prévu, on attaque les ex-employés (les extrémistes qui ont la double culpabilité d’êtres des criminels et des collabos stupides) et ainsi on masque ses plans réels

5) On persiste avec d’autres acteurs afin de faire tomber à tout prix la cible réelle.

L’agresseur réel est celui qui revient sans cesse à la charge. Il y a quelques Etats-pitbull dans le monde, pas beaucoup mais toujours les mêmes, parés de l’ambivalance typique des tricheurs et des menteurs.
Regardez les nouvelles sous cet angle et tout devient très clair. Tant qu’on regarde sous l’angle donné par les médias dominants, il y a toujours une moitié du problème qui est incompréhensible ou expliquable par 3 versions différentes, ou on se perd dans des explications superficielles qui sont souvent proposées par le pouvoir agresseur.


Ici une vidéo que je trouve à l’instant. Avec un ton léger plutôt rigolo.
https://www.youtube.com/watch?v=xTErYU4ELy4


Ci-dessous une étude très intéressante sur les théories du complot. En angliche et malheureusement sans sous-titres

Publicités