Observer les différentes visions du monde

Posted on 29 mars 2016

0


Salut les gens.

Petite réflexion sur l’inconscient collectif:

– Un cinéaste iranien arrive en Europe et témoigne de la situation de son pays d’origine. Comme souvent, sa vision correspond à l’image (vraie ou fausse?) de l’Iran.
Une croyance collective a-t-elle tendance à se confirmer elle-même? Attire-t-elle les croyances qui vont dans le même sens? Un peu comme nos amis qui partagent notre façon de voir les choses. Cerait-ce la manifestation de la loi universelle d’attraction, ou loi du magnétisme qui joue ici? On donnerait du crédit ou on parlerait favorablement que de ce qui confirme ce que l’on croit.

Un Iranien qui adopte la vision occidentale est-il toujours un Iranien?

– Un Iranien qui quitte son pays et qui adopte le mode de pensée occidental ne verra plus son pays d’origine avec des yeux d’Iranien. Ou ne voulait-il plus de la vision iranienne des choses? Alors que l’on pourrait penser que parce qu’il vient de là-bas, il a plus de légitimité pour en parler. Mais est-ce le cas? Peut-être que c’est l’inverse, car il peut être un partisan de la vision occidentale et donc il n’est plus un représentant de la vision Iranienne. Il y a-t-il une vision meilleure qu’une autre, et sur quels critères? On peut être européen et adopter la vision asiatique des choses, ou africaine si on arrive à voir avec les yeux des autres cultures. Est-ce la façon de voir le monde qui fait notre appartenance à une culture ou une autre?

– L’inverse est sûrement valable, on peut donner automatiquement du crédit à ce qui est en opposition. Les observateurs qui offrent une vision différente sont souvent accusés d’être partisans par ceux qui le sont envers « l’autre bord ». Eux-même sont aussi partisans et non pas objectifs, mais ils se gardent bien de le dire ou de le conscientiser.
Le consensus général se pare de la légitimité et juge l’information divergente mauvaise. Hors s’il faut toujours tout examiner, il arrive que le consensus corresponde au reéel, mais parfois les consensus est une croyance qui se justifie elle-même, alors que l’info alternative est plus proche du réel.
Il ne faudrait donc jamais généraliser, toujours examiner en s’appuyant sur des règles universelles (car il faut un point de référence), tout en vérifiant aussi ces règles afin de ne pas tomber dans le piège de la loi faussée.

– Comment se libérer de toute influence et observer la réalité telle qu’elle est? Car avoir conscience d’un processus mental ne nous en protège pas. On peut étudier l’esprit humain toute sa vie et rester sous son emprise en croyant s’en affranchir. On doit toujours remettre l’ouvrage sur le métier, comme dit le proverbe.

http://www.hollywoodreporter.com/review/iranian-iranien-berlin-review-682357

Un article titré: « La réalité en Iran ». Pour être plus objectif, on pourrait dire: « Ce que j’ai vu de l’Iran ».
http://dreamnfun.com/printthread.php?tid=5286

the_reality_of_life_in_iran_640_08