Empathie et lâcheté

Posted on 15 décembre 2015

0


Salut les gens.

On parle beaucoup de migration ces temps-ci. Ils proviennent de plusieurs pays, dont la Syrie évidemment.

Il y a un point troublant qui apparaît: parfois ce ne sont pas de pauvres familles qui fuient une mort certaine sous les coups de griffes d’un dictateur sanguinaire réel ou présenté comme tel. Il y a parmi eux, certains médias l’ont noté mais pas tous, de jeunes hommes seuls. Il y a bien-sûr les familles qui fuient les sauvages de l’Etat Islamique. Mais il faut savoir que quand ce sont des jeunes hommes syriens seuls, ce ne sont pas de pauvres migrants. Ce sont de déserteurs qui fuient leur devoir. Rien de moins.

Car peut-être ne savez-vous pas (les médias n’en parlent jamais) que l’armée syrienne (la régulière) comme celle de Suisse est une armée de conscrits, qui par définition ne peut pas être une armée de meurtriers. Imaginez-vous vos pères, frères et oncles venir vous tirer dessus? Non? Bon, c’est pareil en Syrie: tout homme dès l’âge de 18 ans doit servir l’armée et défendre son pays quand il est attaqué.
Que diriez-vous si une bande de barbares déboulait dans votre pays, le mettait à feu et à sac menaçant la vie de vos compatriotes, vos familles, violant vos femmes, vos soeurs, vos mères et vos filles, et que nous les hommes nous nous tirions la queue entre les jambes? Démerdez-vous avec les coupeurs de tête mesdames, moi je me tire. Haha, drôle non?
kurdishwomanAlors qu’au nord de l’Iraq, des femmes kurdes prennent les armes pour combattre l’Etat islamique, les jeunes syriens se débinent. Woman power dites-vous? Pour le coup, oui on peut le dire.

Entre ces femmes qui risquent leur vie et les jeunes gaillards qui posent tout sourire sur une plage, il y a un gouffre. Celui de la responsabilité.

Je force le trait, c’est vrai. Il y a probablement des milliers de mères et pères syriens qui préfèrent voir leur fils fuir le pays plutôt que de risquer leur vie. Réaction humaine, mais voilà, le concept de non-assistance à personne en danger est valable. C’est même une règle stipulée dans les lois routières: face à un accident de la route, vous vous devez de porter secours. Au moins en régulant le traffic si vous ne supportez pas la vue du sang.

Refuser de servir l’armée pour des raisons éthiques quand rien ne menace le pays, c’est facile, c’est acceptable, compréhensible. Mais qu’en est-il de défendre ses proches contre une menace tangible? Imaginez-vous refuser de combattre et ainsi laisser les femmes et enfants se faire massacrer par des cinglés manipulés et drogués du genre de l’Etat Islamique (qui n’a rien à voir avec l’Islam soit-dit en passant)?

Quand on est contre la peine de mort ou la violence en général et que celle-ci nous est imposée, que se passe-t-il? Peut-on moralement refuser la violence et par conséquence lui laisser libre-court?

Qu’est-ce qui est pire:
User de violence ou être celui qui la laisse passer?

Peut-être que parfois la violence qui nous est imposée demande qu’on se défende et que l’on défende les siens, non? C’est ici que l’esprit des gauchistes bien-pensants se retrouve au pied du mur et que la fracture gauche-droite se révèle inexistante.
/ Vous êtes « de gauche » et vous réclamez la compassion pour les fuyards et par conséquence laissez agir les sauvages?
/ Vous êtes « de droite » et vous renvoyez les trouillards chez eux et aidez le pays qui subit les agressions des sauvages?
Les femmes kurdes qui prennent les armes sont-elles « de droite »? Suis-je « de droite » parce que j’émets un avis radical?

En réalité, on peut prendre des décisions radicales dans ce monde concret et dans ces situations sévères tout en respectant les valeurs humaines essentielles. Penser gauche/droite nous empêche de voir et d’agir sur le monde réel de façon pragmatique.

La séparation gauche/droite n’a aucun sens si on observe les choses de près.

Mais non tout ça est faux, Assad est un tyran et il est normal de fuir son armée, ah OK alors. Si les journalistes le disent…

Armée syrienne
https://en.wikipedia.org/wiki/Syrian_Armed_Forces

Femmes combattantes
http://www.mirror.co.uk/news/world-news/angels-death-isis-savages-fear-6275913

http://www.vocativ.com/news/231962/kurds-mock-men-for-fleeing-conflict-while-women-stay-and-fight/