Le rire et la haine?

Posted on 14 janvier 2015

0


Salut les gens.

Je viens de penser à un truc: quand on rit de quelque-chose, peut-on être dans la haine au même moment? L’humain peut-il vivre la joie et la haine simultanément? A part au cinéma made in hollywood quand on y voit un très-méchant islamiste ou un très-méchant Russe rire avant de commettre un crime horrible. Car les barbus et les Russes sont tous de dangereux personnages, il va de soi… Tous? Si-si tous. Seuls nous autres occidentaux anglophiles qui mangeons et buvons des produits artificiels et empoisonnés, qui écoutons de la musique et regardons des films made in USA, nous seuls sommes des gens civilisés.

Le méchant est celui qu’on nous désigne comme tel. Oui ah c’est lui l’Affreux, OK alors: « Bouuuh l’Affreux ».

Depuis quand avons-nous cessé de penser par nous-même? Avons-nous le droit de ne pas prendre chaque info qui nous vient comme argent-comptant?

Le rire désamorce la violence

Depuis quand la haine se déguise-t-elle sous le masque de l’humour? Imaginez: vous êtes entre amis, quelqu’un balance une blague un peu méchante, que se passe-t-il? Certains rient de façon gênée, d’autres manifestent leur désaccords avec un: « Rhooo » reconnaissable. La méchanceté n’est pas compatible avec l’humour. Une blague méchante n’est plus drôle. Voyez certains dessins de magazines satiriques, quand cela va trop loin, quand cela heurte les sensibilités humaines ou certaines religions, on ressent un arrêt, comme un fusible qui stoppe le rire. Les seuls qui rient sont ceux qui ont déjà en eux une colèpre ou un jugement de valeurs envers la cible du mauvais gag.

C’est pourquoi il est absurde de s’acharner sur un humoriste en l’accusant de provoquer la haine. C’est justement l’inverse. En faisant ça, l’Etat français provoque la colère et le sentiment d’injustice de ceux ont conservé leur indépendance d’esprit. Il renforce le soutient à Dieudo et révèle de plus en plus sa face cachée grimaçante et tordue. Tout ça a commencé comment? Par un gag télévisé dans lequel Dieudo, vêtu d’un pantalon et veste militaire et coiffé d’une cagoule noire imitait un colon israélien. Juste derrière, on l’accuse d’antisémitisme. Ah bon? Parce que les Juifs se baladent en tenue militaire de camouflage et en cagoule? Que tous ceux qui jugent Dieudo prennent le temps, fassent l’immense effort de s’arrêter deux secondes et de réfléchir sur la nature de la situation. Quel est la réalité de ce qu’il se passe.

Qui se renseigne un peu, regarde les faits, ne peut que constater que ce mec n’a aucune mauvaise intention et qu’il est victime de calomnie. Il est certes taquin, il ne laisse pas tomber, mais il en a le droit. Quand on se fait attaquer, on a le droit de se défendre. L’attitude de Dieudo depuis des années permet de mettre à jour les dysfonctionnements communautaires d’un Etat qui est censé être impartial. Et c’est cela qui nous parle chez lui, le courage de rester sur sa ligne, de prendre son droit à se défendre face à l’injustice et le mensonge. On ne peut honnêtement que le soutenir.

Tout récemment, une journaliste politique française a appelé à « repérer, traiter, intégrer ou réintégrer dans la communauté nationale » ceux qui « ne sont pas Charlie », vous savez le fameux « Je suis Charlie » que l’on se colle sur le nez pour bien montrer aux autres que nous sommes de vrais humains sensibles et empatiques. Voilà qui montre quel est le climat actuel en France. Vous devez faire ce qu’on vous dit de faire, sinon c’est la matraque. Et cela va crescendo.

Ce qui est grave est que mettant Dieudonné en garde-à-vue et l’accusant d’incitation au terrorisme, les ignorants et les enragés peuvent potentiellement transférer leur colère sur lui, faire un lien inconscient entre la tuerie de Paris (qui est loin d’être claire, il faut fouiller un peu et vous trouvez de quoi alimenter votre esprit-conspi) et l’humour de Dieudo.

Ici est en jeu la bonne santé de l’humanité, de notre société toute entière. Car si on abdique face à ses menaces et ces mensonges, c’est la Vérité qui est bafouée. Vérité avec V majuscule. Car elle est une loi universelle, pas simplement une vertu. Elle est ce qui est au dessus des opinions et des points de vues personnels. Une Loi universelle est au-dessus de tout ce peut créer l’Homme, les religions y-compris. Si on nous prive de la Vérité, l’humanité est en danger. Par chance, la Vérité est plus forte que le mensonge. Il faut aux menteurs dépenser beaucoup d’énergie pour entretenir le mensonge, car il est une absence d’équilibre. La Vérité est équilibre. L’équilibre est le point où l’on est le plus droit et dans lequel on dépense le moindre effort. Le mensonge est une inclinaison forcée, et il perd avec le temps.

Plus nombreux nous seront à transmettre ce souci de vérité, de bon sens, plus nous éviterons les pièges de l’ego comme le jugement de valeurs, plus nous nous pourrons nous protéger face aux mensonges répandus par, rappelons-le, une minorité. Nous ne devons pas attendre d’être sauvés, c’est nous qui devons nous sauver nous-mêmes.

Ci-dessous, joli message vidéo d’une jeune Française qui sait trouver les mots justes et qui fait preuve d’une belle honnêteté. Bravo miss.