Ecrivez votre soutien à la Palestine

Salut les gens.

Ci-dessous une lettre que je viens d’envoyer au Département fédéral des Affaires étrangères dela Confédération helvétique, division Nations unies ainsi qu’à la division Moyen-Orien Afrique du Nord.
Plus bas, vous pouvez télécharger le fichier en .doc, le modifier pour y ajouter votre adresse et signer, si vous voulez l’envoyer.
Et tout en bas, une explication de 10 grands mythes sur Israël par Michel Collon.

Adresses pour la Suisse:

Division Nations Unies et organisations internationales
Bundesgasse 28
CH-3003 Berne

Division Moyen-Orient et Afrique du Nord
Palais fédéral ouest

CH-3003 Berne

_________________________________________________

Messieurs, mesdames,

Je vous écris pour vous faire part de mon inquiétude face aux événements se déroulant actuellement en Palestine. Selon des valeurs humaines élémentaires, ils demandent que l’on fasse tout notre possible pour que l’État «artificiel» d’Israël cesse ses attaques meurtrières.

Etat «artificiel» car à ma connaissance il est le seul qui s’est fabriqué de toutes pièces basé sur une tradition religieuse dans le but d’offrir un refuge aux membres de sa communauté. Etat posé sur un autre, lui légitime car inscrit dans un long déroulement historique et culturel, et s’agrandissant sans cesse. Etat qui est le seul au monde dont la Constitution ne fixe pas les limites territoriales, détail d’importance car cautionne son extension aux dimensions du «Grand Israël» selon le projet messianique. Ce qui impose à ses voisins de défendre leur territoire et donc de s’opposer par la force, car Israël use force pour s’imposer. Condamner toute violence est juste mais il faut surtout en comprendre les causes pour agir avec justesse.

Plus j’en apprends au sujet de l’histoire Israélo-Palestinienne, plus je pense que la solution pacifique du «deux Etats» n’est pas réalisable, et l’actualité semble le confirmer.

La disparité entre les pertes humaines des deux côtés est plus que révélatrice du déséquilibre des forces en présence. A ce sujet, le président Netanyahou ment clairement quand il affirme que la réaction Israélienne est proportionnée.

– Les alliés et défenseurs politiques d’Israël semblent faire fi des souffrances palestiniennes. Voir Bernard-Henry Lévy mentir quand il affirme que Tsahal est «l’armée la plus morale au monde».

– A travers le monde, le grand-public se manifeste unilatéralement en faveur de la Palestine, pas d’Israël.

– L’ONU semble vouloir condamner les actes criminels d’Israël depuis des années mais ses alliés et ses lobbys court-circuitent les décisions. Voir le représentant des USA apposer systématiquement son veto, le seul de l’Assemblée à le faire, quand il s’agit de voter une sanction contre Israël.

– Depuis plus de soixante ans, le conflit ne se résout pas, malgré les efforts apparents pour établir la paix.

– Quand les défenseurs d’Israël utilisent la violence face à la moindre critique de leur Etat, cela révèle à quel point la légitimité de cet Etat est pour eux hors de toute discussion. Ce qui est la définition de l’extrémisme.

– Le fait de voir des défenseurs de la Palestine se faire traiter d’antisémites révèle aussi qu’il existe un consensus, une croyance collective qui prend la défense du Juif-victime. Cette image est ancrée dans nos têtes à cause de l’enseignement historique nous rabattant les oreilles avec le génocide des Juifs, comme si l’Histoire n’en n’avait pas connu d’autres.
A ce sujet, l’affaire Dieudonné en France est une preuve parmi d’autres. Le jour où il a mimé un colon Israélien (et pas un Juif car ceux-ci ne s’habillent pas en tenue de camouflage militaire et ne portent pas de cagoule), il s’est vu condamné par les médias et une partie du public pour antisémitisme.

Sur le site de l’ONU, on trouve ceci, daté de juillet 2014 (AG/PAL/1310):

Le bureau du comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien condamne l’usage excessif de la force employée par Israël à l’encontre de civils palestiniens.

Sur le site du DFAE, les assassinats des deux côtés sont condamnés. Comment cela va-t-il se traduire dans les faits? Contraintes sur ou rupture des liens politiques et économiques avec Israël? Intervention militaire? Comment la Confédération helvétique peut-elle agir? Veut-elle ou peut-elle agir? Se donne-t-elle les moyens d’agir?

Malgré sa neutralité et sa taille, elle peut initier ou participer à un mouvement de défense de cette injustice flagrante dont la Palestine est victime. Un jour il faudra quitter les paroles pour passer aux actes. Les condamnations formelles ne résolvent pas grand chose.

Israël doit sentir la contrainte des Etats qui condamnent la violence faite aux Palestiniens. La médiation n’est valide que quand les deux parties partagent la volonté de s’entendre. La légitimité est du côté Palestinien. C’est Israël qui doit s’y plier. Quand on sort du consensus du politiquement correct, on arrive à cette conclusion.

palest-israel_dispo_nL’alliance de l’État-factice d’Israël avec l’État-Inquisiteur des USA ne doit plus être la raison de notre silence. Nos sociétés et Institutions sont basées sur, pour et par des êtres humains. Ce sont donc des valeurs humaines qui doivent dicter nos actes. Vérité, équilibre, Justice, compassion.

En tant que citoyen de ce pays et comme la toute grande majorité des gens, je suis sensible à la souffrance de tout être vivant et je veux faire mon possible pour que cela arrive le moins possible.

En vous remerciant pour votre lecture et en vous souhaitant une belle journée, recevez mes salutations.

_____________________________________________

Document en .doc: palestine_actu_modeleneutre

_____________________________________________

http://www.mondialisation.ca/palestine-indifference-du-monde-et-statu-quo/5388860?print=1

http://www.humanite.fr/israel-utiliserait-le-dime-une-arme-particulierement-effroyable-547262#sthash.MYm6Ho19.dpufLes

BHL: « Tsahal est l’armée la plus morale du monde ». Est-ce un mauvais gag? http://youtu.be/dBrILdIWitg

Publicités

4 réflexions sur “Ecrivez votre soutien à la Palestine

  1. Bonjour,

    Il faut rappelé aussi : La résolution 3379 de l’Assemblée générale des Nations unies, adoptée un an après la résolution 3236 de 1974, décrète que « le sionisme est une forme de racisme et de discrimination raciale ».

    Elle a été révoquée le 16 décembre 1991 par la résolution 46/86.

    Et pourtant je ne vois pas vraiment ce qui a changé depuis, pourquoi cette résolution a été révoquée alors qu’elle décrit parfaitement le danger de cette idéologie et son caractère impérial et discriminatoire ???

    « L’Assemblée générale,

    Rappelant sa résolution 1904 du 20 novembre 1963, promulguant la Déclaration des Nations unies sur l’Elimination de Toutes les Formes de Discrimination Raciale, et en particulier son affirmation que « toute doctrine de différenciation ou de supériorité raciales est toujours scientifiquement fausse, moralement condamnable, socialement injuste et dangereuse », et son cri d’alarme face aux « manifestations de discrimination raciale qui ont encore lieu dans quelques régions du monde, et dont certaines sont imposées par des gouvernements par le biais de mesures législatives, administratives ou autres »,

    Rappelant en outre que, dans sa résolution 3151 G du 14 décembre 1953, l’Assemblée générale avait condamné, entre autres, l’alliance impie entre le racisme sud-africain et le sionisme,

    Prenant acte de la Déclaration de Mexico sur l’Égalité des Femmes et Leur Contribution au Développement et à la Paix, en 1975, proclamée par la Conférence Mondiale de l’Année Internationale des Femmes, qui s’est tenue à Mexico du 19 juin au 2 juillet 1975, et qui a promulgué le principe selon lequel « la coopération et la paix internationales requièrent la réalisation de la libération et de l’indépendance nationale, l’élimination du colonialisme et du néo-colonialisme, de l’occupation étrangère, du Sionisme, de la ségrégation et de la discrimination raciale sous toutes ses formes, ainsi que la reconnaissance de la dignité des peuples et de leur droit à l’autodétermination « ,

    Prenant acte en outre de la résolution 77, adoptée par l’Assemblée des Chefs d’États et de Gouvernements des Organisations de l’Unité Africaine, lors de sa douzième session ordinaire, tenue à Kampala, du 28 juillet au 1er août 1975, qui a estimé « que le régime raciste en Palestine occupée et le régime raciste au Zimbabwe et en Afrique du Sud ont une origine impérialiste commune, qu’ils forment un tout et ont la même structure raciste, et qu’ils sont organiquement liés dans leur politique destinée à opprimer la dignité et l’intégrité de l’être d’humain »,

    Prenant acte également de la Déclaration Politique et Stratégique de Renforcer la Paix et la Sécurité Internationales et d’Intensifier la Solidarité et l’Assistance mutuelle entre les Pays Non-Alignés, adoptée lors de la Conférence des Ministres des Affaires Étrangères des Pays Non-Alignés, qui s’est tenue à Lima, du 25 au 30 août 1975, qui a très sévèrement condamné le Sionisme comme une menace pour la paix et la sécurité du monde, et a appelé tous les pays à s’opposer à cette idéologie raciste et impérialiste,

    Décrète que le sionisme est une forme de racisme et de discrimination raciale. »

    Comment se fait-il que l’on en est toujours au même point, si ce n’est pire avec les nouveaux territoires colonisés et les déplacements de population, sans compter les représailles totalement disproportionnées de l’armée israélienne ?

    Il est à peu près sûr que c’est l’idéologie sioniste qui domine la politique israélienne même si elle n’est pas majoritaire au sein de la population elle-même.

    Merci pour cette article…

    Ps : je suis abonné aux newsletters de Michel COLLON dont j’admire la détermination à décoder « l’information » et se risquer à aller contre la pensée dominante et corrompue.

  2. Bonjour E10,
    Un petit peu hors sujet, je voulais faire remarquer le recul du droit d’expression du peuple en général.
    Il y a une peur de s’exprimer aujourd’hui tout comme paradoxalement on raconte sa vie sur des réseaux sociaux !
    Qu’en pense tu ?
    Sincèrement,
    Fred

    1. C’est ce que l’on sent effectivement. Maintenant il faut se demander pourquoi. Est-ce nous qui nous auto-censurons par peur des conséquences? C’est fort probable, car personne n’aime créer ou subir des ennuis. Mais parfois il faut faire preuve de courage, sortir de notre petit confort pour affronter les difficultés. Cela nous rend plus fort et plus confiant en notre capacité à protéger ce qui nous semble juste.
      Et oui, tu soulèves un point intéressant: la facilité de s’exprimer sur notre vie privée, sur des sujets qui n’ont finalement aucune portée significative sur le monde, alors que les sujets qui en ont, nous font un peu peur. A nous de prendre conscience de ce processus et de rediriger notre attention sur ce qui importe, pour nous-même et ce qui nous entoure.
      Nous autres êtres humain n’aimons pas voir un être vivant souffrir, qu’il soit minéral, végétal, animal ou humain. Cette réaction instinctive et non-voulue est un signe que cela fait partie de ce que nous sommes profondément: des êtres empathiques. Sachons l’écouter et agir en fonction.
      Mais je bla-blate…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s