Pour comprendre la crise: « La Stratégie du Choc »

Posted on 20 novembre 2011

1


Salut les gens.

Ci-dessous, un document absolument essentiel à voir pour éclairer la situation mondiale. L’ignorance nous perd, la connaissance nous donne le pouvoir. Documentaire de 1 h 18 basé sur le livre de la journaliste canadienne Naomi Klein, La Stratégie du Choc. (Site officiel en anglais)
Vous verrez comment une idéologie a façonné des guerres, des coups d’Etat. Processus toujours en vigueur à travers le monde. Cette idéologie a été posée par un américain du nom de Milton Friedman. Les origines de la crise sont là: un esprit tourné vers le libre marché, la dérégulation et la privatisation, aidée par des coups ponctuels, les fameux chocs qui détournent l’attention vers l’urgence de la situation immédiate et crée un consensus artificiel temporaire. Ces chocs sont les guerres arrangées de toutes pièces, les catastrophes naturelles dont l’Empire profite, les crises boursières inhérentes au système monétaire incluant la dette dans la création de l’argent, etc…
Pourquoi la privatisation conduit-elle au désastre du plus grand nombre? Car l’ego de l’humain lui fait perdre la raison. Le pouvoir corrompt, dit le proverbe. L’idéologie libérale titille notre ego. Une fois accepté cette idée, nous perdons notre bon sens, nous faisons tout ce qu’il faut pour conserver et augmenter nos avantages. En découle les travers de nos sociétés actuelles. Chômage, pauvreté, illettrisme, terrorisme, crime organisé, guerres civiles, etc.

Ce film est un exemple en matière de narration et de clarté. Les points se relient et tout devient limpide. Attention tout de même, il contient quelques images d’archives un peu dures. Mais ce qui est le plus terrifiant, c’est de réaliser que ces violences faites au peuple, par exemple au Chili ou en Argentine, ont pour origine des raisons économiques. Au Chili, le président Allende a été élu grâce à son programme de nationalisation des services de base, profitant à tous. La CIA ayant échoué dans sa tentative d’empêcher son élection, ils organisèrent un coup d’Etat, utilisant des Chiliens et probablement des agents infiltrés. Allende est assassiné et Pinochet prend le pouvoir, appliquant les théories économiques des Chicago boys, les disciples de Friedman. Voici comment un économiste en cravate provoque indirectement 17 ans de dictature.

Ce qui est important de savoir est que cette structure arrive à son terme. La crise actuelle est le sommet de la courbe de croissance exponentielle. Le marché libre va s’écrouler sous le poids de ses propres contradictions. Naomi Klein termine en disant que ce sera à nous citoyens de sortir dans la rue demander à nos gouvernements que le pouvoir soit enlevé des mains des financiers et nous soit rendu. Il n’est pas tolérable que les acteurs et bénéficiaires du cirque virtuel du Marché nous marchent sur la tête plus longtemps. Wall Street et les grandes corporations de pouvoir qui rassemblent les richesses doivent tomber. Car ils ne survivent qu’en croissant, donc ils n’ont pas d’alternative. Ils ne cèderont pas. C’est à nous, les 99% contre eux, les 1% de les remettre en place.

Le site Roarmag qui parle des 99% (nous): http://roarmag.org/…