George Carlin sur ceux qui possèdent le monde

Posted on 13 novembre 2011

1


Salut les gens.

George Carlin était un humoriste américain, un tout grand du stand up comedy. Il est décédé en 2008. Comme Dieudonné ou Coluche, il utilisait l’humour pour décrire la réalité, pour dénoncer les travers de notre société. Et il était génial. Cultivé, intelligent, inventif, éveillé. Il atteint le sommet vers l’âge de 50 ans, où son expérience, son assurance mêlée à l’énergie du militant font des étincelles. Pour s’en convaincre, regardez plus bas, la vidéo en VO sous-titrée sur son sketch sur la religion. C’est un passage reconnu comme étant une pièce d’anthologie. Tellement c’est drôle et bien observé. Le regard de l’aigle.

Ci-dessous, une transcription (accompagnée de la vidéo en VO) d’un autre spectacle où il explique pourquoi les choses ne changent pas, pourquoi les dirigeants de ce pays (les USA, mais cela s’applique à bien d’autres pays) ne veulent pas d’une population éduquée et capable de jugement critique. Attention, son langage est fleuri.

— « Mais il y a une raison. Il y a une raison à cela, il y a une raison pour que l’éducation soit nulle, et c’est la même raison, elle ne sera jamais, jamais, jamais améliorée.

Ce ne sera jamais mieux, ne cherchez pas, soyez heureux avec ce que vous avez.

Parce que les propriétaires, les propriétaires de ce pays ne veulent pas cela. Je parle aujourd’hui des véritables propriétaires, les grands propriétaires! Les riches… les vrais propriétaires! Les grands intérêts d’affaires fortunés qui contrôlent les choses et prennent toutes les décisions importantes.

Oubliez les politiciens. Ils ne sont pas pertinents. Les politiciens sont mis là pour vous donner l’idée que vous avez la liberté de choix. Vous ne l’avez pas. Vous n’avez pas le choix! Vous avez des propriétaires! Ils vous possèdent. Ils possèdent tout. Ils possèdent toutes les terres importantes. Ils possèdent et contrôlent les sociétés. Ils ont depuis longtemps acheté et payé pour le Sénat, le Congrès, les maisons d’Etat, les mairies, ils ont les juges dans leur poche et ils possèdent toutes les grandes sociétés de médias, afin qu’ils contrôlent à peu près toutes les nouvelles et les informations que vous entendez. Ils vous tiennent par les couilles.

Ils dépensent des milliards de dollars chaque année de lobbying, pour obtenir ce qu’ils veulent. Eh bien, nous savons ce qu’ils veulent. Ils veulent plus pour eux-mêmes et moins pour tout le monde, mais je vais vous dire ce qu’ils ne veulent pas:

Ils ne veulent pas d’une population de citoyens capables d’une pensée critique. Ils ne vous veulent pas bien informés et bien éduqués capables de pensée critique. Ils ne sont pas intéressés par cela. Cela ne veut pas les aider. C’est contre leurs intérêts.

Ils ne veulent pas des gens assez intelligents pour s’asseoir autour d’une table de cuisine et de réfléchir à quel point ils se fait baiser par un système qui les a jetés par dessus bord il y a 30 ans. Ils ne veulent pas ça!

Vous savez ce qu’ils veulent? Ils veulent des travailleurs obéissants. Des travailleurs obéissants, les gens qui sont juste assez intelligents pour faire fonctionner les machines et faire la paperasse. Et juste assez stupide pour accepter passivement tous ces emplois de plus en plus de merdiques avec les salaires inférieurs, les heures de plus, les bénéfices réduits, la fin des heures supplémentaires et de retraite disparaît, qui disparaît au moment où vous allez à les recueillir, et maintenant ils viennent pour votre l’argent de la sécurité sociale. Ils veulent votre argent de retraite. Ils veulent revenir pour qu’ils puissent donner à leurs amis criminels de Wall Street, et vous savez quelque chose? Ils l’auront. Ils obtiendront tout de vous, tôt ou tard car ils possèdent tout ce putain d’endroit! C’est un grand club, et vous n’en n’êtes pas! Vous et moi, ne sommes pas dans le grand club.

Par ailleurs, c’est ce même club de grands qui pour vous bat la tête toute la journée en vous disant ce qu’il faut croire. Toute la journée avec leurs médias qui vous disent ce qu’il faut croire, quoi penser et quoi acheter. La table est faussée les amis. Le jeu est truqué et personne ne semble s’en apercevoir. Personne ne semble s’en soucier! De bonnes et honnêtes gens qui travaillent dur; cols blancs, cols bleus. Ça n’a pas d’importance quelle couleur de chemise que vous avez. Des bonnes et honnêtes qui travaillent dur les gens qui continuent, ce sont des gens aux moyens modestes, qui continuent d’élire ces riches salopards qui n’en ont rien à foutre de vous … qui n’en ont rien à foutre de vous … rien du tout.

Ils ne se soucient pas de vous tous. Et personne ne semble s’en apercevoir. Personne ne semble s’en soucier. C’est ce que ces propriétaires semblent espérer. Le fait que les Américains vont probablement rester volontairement ignorants de la grande bite rouge blanche et bleue enfilée dans leurs trous du cul tous les jours, parce que les propriétaires de ce pays savent la vérité.

Cela s’appelle le rêve américain, parce que vous avez d’être endormi pour y croire. »

Ça déchire non? Et voici le morceau d’anthologie: la religion. Prêts? Go.