Documentaire: Zeitgeist

Posted on 31 janvier 2011

0


Salut les gens.
Dans la sphère des « conspirationnistes », on trouve de tout. Du bon au plus mauvais. Du plus intelligent au plus paranoïaque. Zeitgeist, the movie fait partie des meilleurs. Car il offre un grand nombre d’informations et de détails qui ne relèvent pas de conjectures ou de perceptions personnelles. On nous propose de voir les réalités de ce monde, de laisser les croyances qui nous aliènent, de faire notre opinion. Le tout soutenu par des images parfois artistiques, mais des textes denses et clairs.

Voir en bas le lien sur le site officiel et vers  les suites, Zeitgeist Addendum et Zeitgeist Moving Forward, qui vient d’être publié sur internet. Suites que je n’ai pas encore vu.

Sa mise en scène peut surprendre. Au début, je me suis dit: « C’est quoi ce bordel? ». Sachez par exemple que les 9 premières minutes ressemblent à un clip sous acide. Images abstraites, musique atmosphériques et extraits de discours en voix « hors-champ » (ou voix-off).
Donc soyez patient ou passez directement un peu plus loin. On se rend vite compte que le style général est cohérent. A la fin, le style conjugué à la masse d’informations laisse pantois. C’est un très grand travail qui a été réalisé là.

Le film est composé de 3 parties: les mythes dans l’histoire, le 11 septembre et la Banque centrale américaine ou Réserve fédérale, plus couramment nommée « Fed ».

Partie 1.
On apprend que les mythes se perpétuent. Que l’histoire de Jésus par exemple ressemble à s’y méprendre à celle de Horus, le dieu égyptien  à tête de faucon (ainsi qu’à plusieurs divinités d’autres peuples, en d’autres époques). Tous deux nés d’une mère vierge, 12 apôtres ou frères, prise de pouvoir à 30 ans, crucifiés, morts 3 jours et ressuscités. On découvre que ces chiffres et faits correspondent à des réalités et des symboles astrologiques. Position et alignements d’étoiles, équinoxes, saisons, etc…
Cela ne veut pas forcément dire que Jésus n’a pas existé, d’ailleurs le film ne porte aucun commentaire là-dessus. Mais on s’interroge, et s’est le but ici.
Les mythes, les « plus grandes histoires jamais contées » sont toutes une seule histoire: celle de l’humanité dans l’univers. Les astres, la Terre et les végétaux, les humains et les animaux. Un conte destiné à mieux comprendre et savoir qui nous sommes.

Partie 2.
On connaît à peu-près tout sur les aspects litigieux des attentats du World Trade Center, et ils sont trop nombreux pour qu’ils ne soient que des irrégularités accidentelles. Ici, ces points sont particulièrement bien mis en perspective, grâce à un excellent travail sur le visuel.

Photo ci-contre:
un des piliers restants, montrant une coupure nette
en biais, correspondant à la technique utilisée pour
la démolition par explosifs (C4 et charge de thermite) provoquant la fonte de l’acier en créant une température bien supérieure
à celle provoquée par l’inflammation du kérosène.


Partie 3
Peut-être la plus actuelle et la plus méconnue: l’histoire de la Fed. Contrairement à ce que l’on peut penser, la banque « fédérale » n’a de fédéral que le nom. C’est un groupe de banques privées, rien de moins, dont les fondateurs sont entre autres, Walburg, Rothschild, Rockefeller et Morgan. Ces dynasties sont encore à la tête des plus grandes banques du monde. Elles sévissent sur tous les continents, jouant avec les cours des matières premières, des métaux précieux, des crédits et des monnaies. Ils sont à l’origine des crises financières et des guerres mondiales. (Voir les papiers de Jovanovic sur Blythe Masters, cette anglaise qui travaille pour la JP Morgan.) Dur à croire? Le film présente des arguments. Depuis les stratégies de Hitler pour imposer sa loi en Allemagne, à celle de Bush, curieusement similaire, pour imposer des lois censées protéger les USA des terroristes, mais limitant aussi drastiquement les libertés individuelles. Voir le patriot act.

Site en français
Sur leur page des téléchargements, on peut librement obtenir le film, en plusieurs résolutions (pour internet ou pour graver soi-même son DVD) ou commander le DVD au prix exhorbitant de 9 $…

Blog officiel sur WordPress.
Une nouvelle version du film est disponible avec sous-titres français.

Un entretien avec le réalisateur Peter Joseph (photo).
Vous verrez que ce type est loin d’être
un anarchiste allumé.

 

Publicités