Dieudonné: l’humoriste humaniste glisseur de quenelles

Publié le 21 juin 2011

34


Ici un article réçent sur sa venue en Suisse en février 2014.

Salut les gens (Article mis à jour le 29.12.2013)

Après avoir entendu de loin quelques infos au sujet de l’humoriste Dieudonné M’Bala M’Bala et des polémiques qu’il se trimbale, je me suis dit qu’il fallait que je voie par mes propres yeux et entende par mes relativement propres oreilles. Ici en Suisse, on en parle un peu. Janvier 2010 à Genève, son spectacle a presque été interdit. Mais "Dieudo" a eu gain de cause au tribunal, invoquant la liberté d’expression.
Ici comme en France, les mouvements de défense juive les plus à droite prennent ses sketches au premier degré et foncent bille en tête dès que l’on fait de l’humour avec la shoah ou le statut d’Israël. Comme le font les musulmans extrémistes quand on plaisante avec Mahomet. Ici un article du 20 Minutes de janvier 2009.

Pour faire court: après un sketch télévisé où il parodiait un colon israélien habillé en tenue militare, Dieudo s’est vu banni des médias, attaqué de toutes côtés, administratif, judiciaire, le traitant d’antisémite et même de raciste. Il fallait oser. Curieusement, ceux qui l’attaquent n’ont retenu du gag que l’aspect "juif". Le mental adorant contraster les choses et défendre ce qu’il croit être vrai, la critique de l’humoriste envers un Etat objectivement colonial est devenu de la haine anti-juif. Etonnant non?

Aujourd’hui fin 2013, on peut constater de plus en plus ceci (voir vidéo ci-dessous):
- Le public soutient Dieudonné, sans agressivité si ce n’est de l’enthousiasme et des Marseillaises entonnées à la ronde, et en fausses notes.
- Les médias et les pouvoirs politiques en place sont ceux qui ont rendu le geste "quenelle" polémique et entretiennent une image négative de Dieudonné. Ils vivent plus de polémique que de vérité on dirait.
- Les principaux visés, les défenseurs de l’Etat colonial d’Israël eux font des loopings, hurlent à l’infâmie, usent de mensonges, inventent des théories farfelues, agressent physiquement (Dieudo, son régisseur-son Jacky, etc…), piratent des sites internet, vandalisent des librairies, etc.
Qui attise la haine dans cette affaire? Il me semble que la réponse est claire. Si Dieudo était un petit raciste sans talent qui raconte des bêtises, on ne parlerait plus de lui depuis longtemps. On dit que seule la Vérité fait mal. Je rajouterais: seule la résistance à la Vérité fait mal.

Ci-dessous, "Dieudonné en 5 minutes" à la manière slam, résumé de sa carrière:

Quenelle?

D’abord, qu’est-ce qu’une quenelle? Dans le dictionnaire: une rouleau de viande. Chez Dieudonné, c’est une vanne, une pique, une vérité révélée sur le ton de l’humour. Comment le rouleau de viande est-il devenu une vanne? Je vous laisse le soin d’examiner l’anatomie masculine pour y trouver ce qui ressemble à un rouleau et de ce que on peut en faire… En langage dieudonnesque, "glisser une quenelle" c’est enfiler bien profond.
Aujourd’hui en 2013, la quenelle est devenu le geste de ralliement à Dieudonné mais surtout à une certaine idée de la dissidence. Un geste silencieux et non violent qui manifeste soit le soutien à l’humour de Dieudonné, soit à l’adhérence à son combat contre ceux qui ont voulu l’écarter du théâtre médiatique. Pas de bol, le bougre ne se laisse pas faire.

dieudo_quenelle_pCertaines vérités ne font pas rire tout le monde. Car il dénonce les travers des puissants, des riches, du quidam aussi. Il joue souvent le "gros con", le mysogine. Il est très réactif à son public et joue avec, comme s’il était un des personnages qui lui répondent. S’il est accusé d’antisémitisme, c’est notamment parce qu’il souligne que l’on nous bassine avec la souffrance des Juifs durant le seconde guerre mondiale. Comme si ça avait été la seule de l’Histoire. C’est vrai, rappelez-vous dans les livres scolaires. On nous remplit des chapitres entiers au sujet de la shoah en occultant les autres génocides. Les Noirs, les Indiens d’Amérique? Bah, des conflits ethniques…

Dieudo nous fait rire avec des vérités

C’est pour ça que le voir sur scène est savoureux. On rit du réel, souvent tragique, qui nous parvient par ou malgré les médias. Avec en plus cet esprit critique qui sait poser un regard concret et du bon sens pratique. Un peu comme Coluche en son temps.
Citation: "La réalité, tout le monde s’en fout. Si ce n’était pas le cas, tout le monde éteindrait la télé et regarderait par la fenêtre." C’est pas beau ça?

Ci-dessous: "Au-dessus, il n’y plus personne, c’est le soleil", une de ses phrases fétiche

 dieudo_soleil_oEnsuite, regardez ses vidéos. Perso, je me bidonne comme jamais. Ce mec est très fort. Excellent comédien, plein de petits rictus à peine esquissés. Dès qu’on ce familiarise avec sa gestuelle scénique, on rit dès le moindre sourcil levé, le bras tendu, l’index pointé vers le haut et le son pincé. C’est tordant. Son humour est plus fin qu’on ne peut croire. Durant un sketch, il ne manque pas une occasion de balancer une petite vérité qui ne se dit pas, ou trop peu. En somme il incarne ce que nous pensons, parfois honteusement sans oser le dire. Il incarne les travers de l’humain. Notamment dans un de ses meilleurs spectacles: "Le Divorce de Patrick", on le voit jouer un mec pro-guerre bas du plafond, pro-américain, etc…
Il imite à la perfection l’accent africain (bon OK c’est facile pour lui), le chinois ou l’ado algérien. Il parle de l’actualité, de sa vie, de ses 22 procès en 2 ans. Je me suis dit qu’il doit être solide pour continuer à balancer ses blagues malgré les oppositions. Il le fait pour contrecarrer ceux qui étouffent la vérité. Sa cause est noble. Comme son pote anti-sioniste Alain Soral, mais en moins sec, moins intello, plus chaleureux, plus tendre malgré tout.

Car derrière l’ex-judoka au rire gras,
il y a un homme qui se soucie
de ses semblables.

Anti-sioniste, pas antisémite. En le voyant sur scène, on comprend vite pourquoi certains le traitent de perturbateur de l’ordre public. C’est parce que son humour joue avec ces vérités qui dérangent ceux qui tentent de les dissimuler, à savoir: les manipulateurs, les profiteurs, les menteurs. En particulier: les sionistes.
Pour faire court, le sionisme est une doctrine prônant la supériorité du peuple Juif (le peuple "élu"). Doctrine que combat d’ailleurs une partie des Juifs dits "authentiques". Les sionistes sont une sorte de branche coloniale économique du peuple juif, non religieuse mais Soral dit bien qu’elle est directement liée au judaïsme. Ils bafouent certains droits de l’homme, et hurlent à l’antisémitisme toute personne les mettant en cause. Ce sont eux qui ont forcé l’établissement d’une colonie à Jérusalem. Le colon par définition est un envahisseur et l’Etat actuel d’Israël est comme le dit encore Soral, une théocratie militaire dont la loi est le judaïsme talmudique qui prône la supériorité du Juif sur les autres "races". Soral cite dans ses conférences des passages de cette loi, c’est terrifiant. La nazisme n’a pas fait pire.

Dieudonné se défend de faire des amalgames. Il a d’ailleurs rencontré des rabbins et autres Juifs, lui étant parfois hostiles. Mais il le fait quand-même. Il tente le dialogue. Il se dit aussi anti-communautariste. Il milite pour l’abolition des séparations, des frontières entre les gens, dans les esprits, tout en entretenant les spécificités. Nous sommes issus d’un milieu et pas du monde entier. C’est là que les mondialistes et les hippies attardés se tendent la main, les premiers utilisant les seconds d’ailleurs, pour taper sur celui qui tente une critique objective et nuancée. La réalité n’est jamais tout entière du même côté.
Parfois il pousse la provocation assez loin. Comme la fois où il a demandé à Jean-Marie LePen d’être le parrain de sa fille. Ce n’était pas un ralliement à des idées du Front national, mais une méthode pour piquer les médias bien-pensants. Ou quand il chante "Shoah-nanas, shooooo-ananas", il se moque de ce prétexte perpétuel de l’attaque à l’antisémitisme dont il est la victime. Il ne se moque pas de la souffrance d’un peuple, nuance. Il suffit de voir ses spectacles pour s’en rendre compte.

"Il gâche son talent"

Voici ce que disent de lui quelques autres humoristes de l’Hexagone. Ils ont tort. Ou plutôt, Dieudo fait ce qu’il veut. Il tient la dragée haute à ceux qu’il dérange. Et qui dérange-t-il? Ceux qui ont quelque-chose à se reprocher. L’innocent n’a peur de rien, il ne se cache pas. Au lieu de passer à autre chose, choix comme un autre, il reste sur la ligne qu’il a tracé un jour. C’est son droit, sa vie. Il ne gâche pas son talent, il l’enrichit dans sa lutte pour la vérité.
Gâcher est le point de vue de ceux qui considèrent qu’il est plus "normal" ou judicieux de changer de sujet quand on a froissé quelqu’un. Lui a choisit de se défendre face à ce qu’il considère comme une injustice.

Exemples d’investissements personnel: Il a rencontré le fondateur du Hamas, Ahmed Yassin, ou le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad. Ou encore Hugo Chavez, ex-président du Vénézuela (RIP). Des acteurs qui notamment se battent contre l’axe américano-sioniste. Dieudo va voir sur place pour se faire une idée de ses propres yeux. Exemplaire.

Dans sa revue de presse internationale du 22 Septembre 2010, Pierre Jovanovic félicite Dieudonné pour avoir éclairci l’affaire Sakineh et la manipulation orchestrée par Bernard-Henry Levy et l’Elysée. Ecoutez cet extrait de l’émission de Jovanovic sur la radio Ici & Maintenant:
http://pensetouseul.unblog.fr/2010/10/02/pierre-jovanovic-felicite-dieudonne-dans-laffaire-sakineh/

Un exemple parmis ceux qui le critique, je tombe sur un livre: Dieudonné Démasqué, de Anne-Sophie Mercier. Ça sent l’attaque basse de l’intello qui ne pige rien et en effet, ça à l’air d’être ça. Voir la critique très négative de ce livre.

Ici, un documentaire très intéressant en 6 parties sur Dieudo qui explique comment il est devenu un paria des médias et un hors-la-loi du rire.

Ci-dessous, une intervention de Dieudonné sur la TV Québéquoise qui montre les qualités du lascar:

Article d’un collègue dieudoniste qui explique le début de "l’affaire Dieudonné":
http://constleprout.wordpress.com/2012/02/28/93/

http://www.newsring.fr/culture/3809-pour-ou-contre-lhumour-de-dieudonne/49957-penser-le-monde-aujourdhui-avec-dieudonne-saint-et-martyr

_______________________________________

Petite nouvelle du 13.10.2012: on a tenté d’accéder à mon compte Google depuis Tel Aviv, par une adresse IP qui vient de disparaître. Intéressant non?

_______________________________________

NOTE POUR LES COMMENTAIRES:
– Il est inutile de créer une fausse adresse email pour balancer un commentaire insultant, WordPress communique les adresses IP et tout le tintouin. .
- Il est inutile d’écrire "Il a fait connaître Faurisson au grand public" ou ce genre de phrase. Cela révèle le manque d’information de celui qui l’écrit. Faurisson par exemple est un historien qui a trouvé des évidences qui contredisent les conclusions du tribunal de Nuremberg. Il ne nie pas le martyr juif, mais les moyens qui ont été mis en œuvre. Informez-vous parbleu.
- Il est inutile d’écrire "Et toi tu sais ce qu’il se passe en Iran?" et des phrases de ce genre. Elles ne font que révéler le manque d’ouverture et l’agressivité qui empêche tout dialogue. Personne ne peut prétendre savoir ce qu’il se passe réellement chez son voisin, alors imaginez dans un pays aussi lointain et différent que l’Iran. Il faut plutôt se demander ce qu’il se passe chez soi et ce qu’on peut faire pour que cela aille mieux.
- Il est inutile de rebondir incessamment sur des commentaires, réaffirmant les mêmes certitudes au sujet de ce que vous croyez être vrai ou faux. Ce n’est pas constructif et cela nous fait perdre du temps. Et c’est mon blog…
- Il est inutile de me prêter des intentions ou des propos que n’écris pas dans cet article. Du genre "Vous semblez nier l’existence des chambres à gaz". Il faut lire sans y ajouter une interprétation personnelle, chose que le mental adore faire.

About these ads